Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 21:35

Athéisme = religion 😉
Dieu fait et explique tout, c'est de moins en moins raisonnable, monsieur le "juif agnostique"


Un peu trop dandy pour faire passer et accepter la chose.
L'athée sait tout. Ah bon ! Je croyais que c'était le religieux. 


L'athée se refuse qu'on croit qu'il est possible de tout savoir.
Mais l'athée constate les acquis de la connaissance et du savoir. 

Il constate les techniques et les savoirs faire qui viennent des progrès 
des humains, y compris dans le domaine sociétal et politique.
L'athée est en mouvement, il est positif, il cherche, il agit.
Que nous apporte Dieu et surtout la religion : des dogmes et sentences qui 
n'ont pas changé depuis des millénaires. Trois fois rien.


Alors, oui, on peut jouer au dandy et comparer quelques phrases et un être : Dieu 
à l'immense apport du travail des hommes.
Il ne faut pas être sérieux pour comprendre de quel côté penchera la balance.
Mais vous jouez de mots, sur un domaine sérieux, qui a des conséquences.
Ce n'est pas sérieux, monsieur le dandy "juif et agnostique", "végétarien mangeant de la 
poiscaille"...
Non, ce n'est pas sérieux.

Jean Rossignol, le 13 Septembre 2017


Sur cet article paru dans Slate :
L'athéisme est une religion aussi toxique que toutes les autres
https://www.slate.fr/story/151220/atheisme-religion-toxique-autres?amp

"Et pourtant elle tourne" (Galilée) Sire, je n'ai pas besoin de cette hypothèse (de Dieu, Simon de Laplace, savant)
"Et pourtant elle tourne" (Galilée) Sire, je n'ai pas besoin de cette hypothèse (de Dieu, Simon de Laplace, savant)
"Et pourtant elle tourne" (Galilée) Sire, je n'ai pas besoin de cette hypothèse (de Dieu, Simon de Laplace, savant)
"Et pourtant elle tourne" (Galilée) Sire, je n'ai pas besoin de cette hypothèse (de Dieu, Simon de Laplace, savant)

"Et pourtant elle tourne" (Galilée) Sire, je n'ai pas besoin de cette hypothèse (de Dieu, Simon de Laplace, savant)

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans Religions, Athéisme
commenter cet article
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 22:21
Femmes suspectées d'être lesbiennes parce qu'elles portent des pantalons serrés arrêtées en Indonésie

Femmes suspectées d'être lesbiennes parce qu'elles portent des pantalons serrés arrêtées en Indonésie

Craintes de répression contre les personnes LGBT en Indonésie après que douze femmes aient été expulsées d'une maison partagée à l'ouest de Java

Les femmes avaient loué une maison à Tugu Jaya ensemble. 

Mais les autorités ont agi sur plainte des voisins, disant que leur arrangement de vie n'était pas "féminin" et "contre l'enseignement de l'islam".
Les dirigeants religieux et un groupe de jeunes islamistes se sont plaint à la police, ce qui a entraîné une descente samedi dernier.
Elles ont reçu trois jours pour quitter les lieux.

Human Rights Watch rapporte qu'aucune justification juridique n'a été donnée pour la descente et l'expulsion forcée.
"Ce qui est le plus offensant à propos de cet incident, c'est que les fonctionnaires de la police et du gouvernement ont recours au droit à la vie privée et aux règles de la loi pour apaiser le fanatisme de quelques voisins", a déclaré Andreas Harsono, un chercheur indonésien à Human Rights Watch dans un communiqué.
« Expulser ces femmes en raison d'hypothèses préjudiciables sur leur identité sexuelle », a t-il poursuivi, « menace la vie privée de tous les Indonésiens et n'a pas sa place dans un pays dont le slogan est « unité dans la diversité ».

Un responsable anonyme du village a déclaré à Human Rights Watch: "Il n'est pas acceptable que des couples de femmes vivent ensemble. Certaines ont les cheveux courts, agissant comme des hommes. Certaines ont les cheveux longs, et agissent comme des femmes. C'est contre la charia [la loi islamique]. C'est obscène."

"Personnellement, je suis inquiet", a déclaré Yulita Rustinawati, du groupe de défense des LGBT 'Arus Pelangi', déclarant s'inquiéter d'une nouvelle répression contre les personnes LGBT.
"C'est comme si nous étions des criminels. Tout ce que nous faisons maintenant devient dangereux, même en vivant avec nos partenaires. "

L'Indonésie au début de cette année a déplacé les flagellations des personnes LGBT loin du regard du public, mais continue de punir les personnes LGBT.

 

Via Pink News :

http://www.pinknews.co.uk/2017/09/06/fears-of-lgbt-crackdown-in-indonesia-as-12-women-evicted-from-their-home/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Pinknews+%28Pink+News%29
 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans LGBT
commenter cet article
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 16:14

"Oh le petit pédé"
Violence homophobe et islamiste dans le métro de Marseille (M° Joliette)

 
"Oh le petit pédé" adressé par un jeune maghrébin de 14 ans suivant sa mère en niqab. 
Il a fuit en courant en me voyant foncer sur lui. Derrière moi, un couple gay d'hommes 
de 65 ans. Scène ultra courte, mais d'une extrême violence. Le couple d'hommes était 
extrêmement secoué. Je leur ai adressé un sourire et les ai laissé reprendre leur souffle. 
Il avaient besoin de se réconforter entre eux deux.

Cette violence et ces actes ne cessent de croître en France, comme le montrent les statistiques 
dramatiques et la croissance exponentielle des hébergés à l'association Le Refuge.

Rien n'est fait. Mieux, les politiques et les médias cautionnent la violence et les appels au 
crime et au meurtre banalisés contre les gays, lesbiennes, trans, LGBT. 
On rit et on sert la pogne aux Hanouna et des Canteloup.
On se tait, on les encense ou on les fait venir aux meetings et cérémonies républicaines quand il s'agit de Black M ou Maître Gims (c'est bien des ex Sexion d'Assaut, bien qu'ils aient quitté le groupe pour faire oublier les "Il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique".

Quand aux militants "Queer" (sic) des assos du mouvement LGBT, ils sont muets comme des carpes. Sur Sexion d'Assaut, Black M et Maître Gims, sur les projets d'attentats par des islamistes sur les boîtes gays.

Ils sont tous peace, love, révisionnisme et islamisme, y'en a pas un ou une du mouvement pour relever la gueule.

Jean Rossignol
Marseille le 4 Septembre 2017

Metz : projet d'attentat par deux islamistes (en photo) et agression d'une couple lesbienne sortant d'une boîte de nuit
Metz : projet d'attentat par deux islamistes (en photo) et agression d'une couple lesbienne sortant d'une boîte de nuit
Metz : projet d'attentat par deux islamistes (en photo) et agression d'une couple lesbienne sortant d'une boîte de nuit
Metz : projet d'attentat par deux islamistes (en photo) et agression d'une couple lesbienne sortant d'une boîte de nuit
Metz : projet d'attentat par deux islamistes (en photo) et agression d'une couple lesbienne sortant d'une boîte de nuit

Metz : projet d'attentat par deux islamistes (en photo) et agression d'une couple lesbienne sortant d'une boîte de nuit

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans LGBT Islam
commenter cet article
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 04:52

L'aveu en une seule affiche, ce qu'il signifie

L'Observatoire dit de la "laïcité" nous sort une affiche communautariste religieuse dominée par l'islam

 

Quand l'athéisme et la laïcité sont considérés comme une religion, quand les fondements mêmes de la laïcité de 1905 sont rejetés, quand l'islam est mis en tête de l'édifice religieux, on a atteint le stade ultime de l'aberration.

La nouvelle affiche de l'Observatoire dit de la laïcité

La nouvelle affiche de l'Observatoire dit de la laïcité

Quand on prône la coexistence et le communautarisme au profit d'une seule religion dominante, quand bien même celle ci est ultra minoritaire, c'est le voile cynique du « vivre ensemble » qui tombe.

C'est le début de la guerre civile déclarée au plus haut sommet de l'état dans ce pays de l'universalisme et des lumières.

Tout ceci dans un pays ou l'athéisme est archi dominant.

 

Merci pour le croquis, tout est dit.

Nous ne laisserons pas les lumières s'éteindre par des intégristes religieux aux commandes de l'état français.

 

Jean Rossignol, le 2 Septembre 2017

 

Addendum : Double aveu dans cette affiche réalisée par des religieux intégristes militants : l'athéisme est considérée comme une religion classée en toute dernière position.
Jusqu'à ce qu'elle soit interdite ?

Jean Rossignol présentant le livre posthume de Charb : Lettre ouverte aux escrocs de l'islamophobie

Jean Rossignol présentant le livre posthume de Charb : Lettre ouverte aux escrocs de l'islamophobie

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans Laïcité
commenter cet article
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 12:49

Le militantisme athée sera inutile quand...

- Quand la République Française arrêtera de verser le salaire des religieux d'A1sace, de Moselle, de
Guyane...
- Quand les athées américains ne seront plus interdit d'élection dans 7 États.
- Quand les femmes tunisiennes arrêterons de ne toucher que la moitié de l'héritage des hommes.
- Quand les oulémas mauritaniennes ne justifierons plus l'esclavage.
- Quand les saoudiennes auront le droit de conduire.
- Quand l’Église arrêtera de se battre pour l'interdiction de l'IVG partout dans le monde.
- Quand les castes instituées par l'hindouisme auront totalement disparues en Inde.
- Quand les garçons juifs et musulmans ne subiront plus la circoncision
- Quand l'apostasie ne sera plus punie de mort dans 13 pays.
- Quand les homosexuels ougandais ne risqueront plus la mort.
- Quand Raif Badawi, blogueur saoudien accusé d"insulte à l'islam ne risquera plus 1000 coups de fouets.

- Quand l’Église acceptera de s’expliquer sur les 300 000 enfants volés avec sa complicité durant le
franquisme.
- Quand il n'y aura plus aucun mariage forcé.
- Quand les lobbys religieux arrêterons d'imposer l'abstinence comme seule méthode de lutte contre le sida.
- Quand les oulémas indonésiennes arrêterons de se battre contre les lois interdisant l'excision des fillettes.
- Quand la polygamie ne sera plus une norme dans de nombreux pays.
- Quand on pourra faire une caricature de Mahomet sans risquer sa vie.
- Quand les enfants de Témoins de Jéhovah pourront recevoir une transfusion sanguine sans devoir faire un procès aux parents.
- Quand on arrêtera de faire apprendre par cœur le coran aux enfants étudiants dans les madrassas.
- Quand la baptême ne concernera que les adultes et plus aucun nourrisson.
- Quand les créationnistes américains arrêteront de batailler pour imposer leurs délires aux salles de classe.
- Quand la manif pour tous se sera auto-dissoute et que les veilleurs seront rentrés chez eux.
- Quand les "crimes d'honneur" auront disparu.
- Quand les iraniennes pourront enlever leur voile.
- Quand l’Église Orthodoxe arrêtera de semer l'homophobie en Russie.


 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans Société
commenter cet article
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 12:09

Aujourd'hui des benêts bobo gauchistes (je pourrai dire des bobos tout court pour être plus précis) seront tués par des islamistes.

On les a prévenu, depuis des années, tout comme on avait prévenu ces amis proches, de se protéger du sida.

Aujourd'hui, nos proches meurent, il y en a même qui sont gays et policiers.
Surtout pas de capote, on ne sent rien, tu ne vas pas nous empêcher de vivre, non de Zeus...

Demain, je penserai à ces morts, tout comme je pense à ces amis morts d'hier, des êtres plein d'insouciance : quel gâchis. (*)

 

Jean Rossignol, le 24 août 2017

 

P.S. : Non, à 64 ans, je n'ai pas le sida. J'ai mis des capotes.

(*) Mais, la différence avec hier, c'est qu'aujourd'hui, je vais me faire tuer à cause d'eux.

 

 

Philadelphia avec Tom Hanks, Denzel Washington et Antonio Banderas (1993)Philadelphia avec Tom Hanks, Denzel Washington et Antonio Banderas (1993)

Philadelphia avec Tom Hanks, Denzel Washington et Antonio Banderas (1993)

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans Société
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 18:39

#Marseille : L'attentat (à la « camionnette folle ») était motivé par l'islam
Gérard Collomb et le camouflage psy

 

Gérard Collomb est définitivement adepte de la langue de bois. Tout cela est particulièrement honteux. On fait croire aux marseillais(es) que cet odieux attentat n'a rien a voir avec l'islam (*), que la camionnette volée à dessin pour tuer, qui a fauché une mère de deux adolescents, et gravement blessé un autre homme, était « folle », sans plus d'explication. Tout va bien, circulez... il n'y a rien à voir. 😤

Combien de crimes liés à l'islam et au bourrage de cerveaux par les islamistes, Gérard Collomb est il prêt à maquiller en déséquilibres psy?

Jean-Jacques Bourdin interviewe Gérard Collomb, BFMTV le 22 août 2017

Jean-Jacques Bourdin interviewe Gérard Collomb, BFMTV le 22 août 2017

En tant que marseillais, je m'étais dit naïvement (avec de gros doutes quand même, tant l'opération camionnette bélier est signée djihad) que la situation, finalement, relevait simplement du droit commun. J'avais prévu de sortir aujourd'hui, sur le Vieux Port. De toutes les façons je l'aurait fait, même après un gros attentat. Mais je vais sortir en sachant que le ministre de l'intérieur ne va rien faire contre les sectes salafistes (ou wahhabites, ou fréro musulmanes ...) qui noient les cerveaux des françaises et des français.

Par ailleurs, toujours rien sur les motivations islamistes dans aucun média local. Du vrai travail de pro.
Marseillaises, marseillais, gaffe aux nouveaux lendemains qui déchantent!


(*) et tout avec la psychiatrie !


Jean Rossignol, le 22 août 2017

cf : BFMTV
"Ce que l’on sait sur la mort d’une femme fauchée à #Marseille ce matin"
Jean-Jacques Bourdin interviewe Gérard Collomb
https://twitter.com/BFMTV/status/899566952456364033

Nicolas, témoin de la scène (source La Provence) : "Je me suis approché et là on a vu le corps inerte de la dame sur le sol, là où il y a le banc normalement. On voyait beaucoup de sang, c'était insoutenable"
Nicolas, témoin de la scène (source La Provence) : "Je me suis approché et là on a vu le corps inerte de la dame sur le sol, là où il y a le banc normalement. On voyait beaucoup de sang, c'était insoutenable"Nicolas, témoin de la scène (source La Provence) : "Je me suis approché et là on a vu le corps inerte de la dame sur le sol, là où il y a le banc normalement. On voyait beaucoup de sang, c'était insoutenable"Nicolas, témoin de la scène (source La Provence) : "Je me suis approché et là on a vu le corps inerte de la dame sur le sol, là où il y a le banc normalement. On voyait beaucoup de sang, c'était insoutenable"

Nicolas, témoin de la scène (source La Provence) : "Je me suis approché et là on a vu le corps inerte de la dame sur le sol, là où il y a le banc normalement. On voyait beaucoup de sang, c'était insoutenable"

Repost 0
Published by jeanrossignol
commenter cet article
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 20:58

Le suicide du mouvement LGBT face à l'intégrisme religieux

 

Comment les assos LGBT pensent elles peser le moins du monde en terme de lutte et de conquêtes sociétales alors qu'elles sont acoquinées aux religieux intégristes ? Comment pensent elles réussir la PMA ?
 

Jean Rossignol, Palais du Pharo, Marseille

Jean Rossignol, Palais du Pharo, Marseille

Comment pensent elles aider les personnes LGBT contre le terrorisme et les violences, alors qu'elles refusent de voir que les assassins potentiels sont en leur sein, qu'ils nous ressemblent, voire même vivent comme nous et ont les même mœurs.

Ces mœurs qu'ils exècrent au nom des enseignements religieux, rejetant leur nature et leur identité et poussés au sacrifice ultime en vue de la rédemption.
 

Mohamed Lahouaiej Bouhlel et Salah Abdeslam
Mohamed Lahouaiej Bouhlel et Salah AbdeslamMohamed Lahouaiej Bouhlel et Salah Abdeslam
Mohamed Lahouaiej Bouhlel et Salah Abdeslam

Mohamed Lahouaiej Bouhlel et Salah Abdeslam

Comment pensent elles recruter, alors que ce flirt est objet de rejet et de dégoût par l'immense majorité des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans.
Ceci est également valable pour les assos féministes.



 

L'Inter LGBT à la marche racialiste du PIR, Océane Rose Marie avec Houria Bouteldja et Youssef Boussoumah du PIR
L'Inter LGBT à la marche racialiste du PIR, Océane Rose Marie avec Houria Bouteldja et Youssef Boussoumah du PIR

L'Inter LGBT à la marche racialiste du PIR, Océane Rose Marie avec Houria Bouteldja et Youssef Boussoumah du PIR

Le roi est nu, il est pratiquement mort.
Vive la nouvelle reine. Un nouveau monde est en marche.

 

Jean Rossignol, le 19 août 2017

Jean Rossignol, Parc Borely, Marseille

Jean Rossignol, Parc Borely, Marseille

P.S. : Le plus amusant dans tout ça, c'est que ces assos LGBT ont combattu l'intégrisme religieux catholique lors des débats sur le mariage pour tous.

Le suicide du mouvement LGBT face à l'intégrisme religieux
Repost 0
Published by jeanrossignol
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 07:22
Le Japon reconnait un couple homosexuel comme parents adoptifs (Osaka). Une première.

Le Japon a officiellement reconnu un couple de même sexe comme parents adoptifs, marquant une première pour le pays et signalant une reconnaissance croissante des droits LGBT au Japon.

La ville d'Osaka a reconnu deux hommes, l'un dans la quarantaine et l'autre dans la trentaine, en tant que parents adoptifs ce mercredi.

L'adolescent vit sous leur protection depuis février.

«Je suis heureux que nous soyons devenus parents adoptifs [et reconnus] en tant que ménage unique, et pas seulement en tant qu'individus», a déclaré le plus ancien des deux hommes au Japan Times, qui a ajouté que le garçon «vivait maintenant une vie confortable».

Le couple a été certifié comme parents adoptifs après que la ville a déterminé qu'ils «avaient compris le système de placement familial et avaient les moyens financiers d'élever un enfant».

Le couple avait soumis sa demande pour être reconnu comme parents adoptifs à la fin de 2015. Ils ont du subir des séminaires, une formation, un examen minutieux et un dépistage par le panel de protection sociale de la ville avant d'être certifiés.

La reconnaissance juridique s'inscrit dans le contexte de ce qui semble être une réchauffement de la société pour la reconnaissance des droits des personnes LGBT dans le pays.

Plus tôt le mois dernier, le Japon a mis à jour sa politique nationale de prévention du harcèlement pour inclure la protection des étudiants LGBT.

Repost 0
Published by jeanrossignol
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 10:32

Farid Abdelkrim : « J’ai une responsabilité dans la radicalisation de l’islam en France »
Le Monde du 04 Septembre 2016

Farid Abdelkrim, écrivain, ancien membre des Frères musulmans en France

 

Après les folies terroristes en France, nos morts nous interrogent. Ils réclament des coupables. En attendant de les identifier, le monde des vivants se déchire avec d’un côté ceux qui incriminent, convaincus d’être dans le camp des « bons », et de l’autre ceux qui, clamant leur innocence, se défendent d’appartenir à celui des « mauvais ». Notre société aurait-elle basculé dans une culture binaire ?

Loin s’en faut, car consentir une part de responsabilité dans ce qui nous arrive est une option supplémentaire. Ce que je décris ici est une critique qui se veut constructive. Elle est le fruit de près de trente années d’observation participante, agrémentée de ce qu’il faut de rupture au cœur des popu­lations musulmanes de notre pays. C’est bien de là que je tire ma légitimité à m’exprimer.
En revanche, ma démarche ne s’inspire ni ne sert quelques postures identitaristes. En réalité, je cherche à contribuer honnêtement au débat. Aussi, à défaut d’incriminer ou de me défendre, je préfère relater ici ma complicité, certes relative mais réelle, dans la production et la diffusion d’un discours très problématique auprès d’un public en quête de sens.


Un discours qui a d’abord contribué à façonner l’esprit et l’action de nombreux islamistes. Un discours transpirant la haine d’un Occident responsable de tous nos maux en raison de son athéisme, de son matérialisme et de sa permissivité. Mais surtout pour avoir démantelé le califat et colonisé les terres d’islam.


Farid Abdelkrim

Farid Abdelkrim

Grand bricolage idéologique

Un discours habité par un esprit revanchard, dopé par les récits héroïques des guerres de libération, des résistances afghane, palestinienne, tchétchène face à cette volonté internationale inavouée d’empêcher le rayonnement de l’islam.
Un discours qui justifiera notre présence en France seulement pour exiger qu’elle s’incline face au sang et à la sueur versés pour elle par nos ancêtres. Un discours qui prendra fait et cause pour les banlieues en condamnant un néocolonialisme sévissant sur des générations d’enfants nés ici mais que Mère patrie refuse de reconnaître comme les siens.
Racisme, discriminations, stigmatisation seront convoqués tous azimuts dans ce grand bricolage idéologique alimentant un discours de victimisation faisant fi de la moindre allusion à une possible part de responsabilité. Mais si cette dernière venait à être indiscutablement établie, le discours abattait alors sa dernière carte, son joker, l’argument suprême : « Ce qui arrive est de l’entière responsabilité des Juifs. »

Un discours qui, si ce n’était pas assez, fera la part belle aux thèses complotistes et conspirationnistes. Un discours faisant endosser à la femme le rôle potentiel de cheval de Troie d’un Occident fomentant l’anéantissement de l’oumma, donc de ­l’islam, en la pervertissant. Et cette même femme, parce qu’incarnant le lieu de toutes les tentations sexuelles, devra, d’après l’homme, être cachée. Et au beau milieu des mouvements islamiques, les Frères musulmans ne se sont jamais lassés de ­claironner qu’ils étaient les détenteurs de l’islam authentique.
La question légitime consiste à savoir si ce discours a exercé une influence sur l’émergence, la formation et le développement des formes actuelles de « radicalisation », y compris celle qui mène à la violence. Autrement dit, de quoi la « radicalisation » est-elle l’héritière ?

Filiation commune

En France, chez les Frères musulmans, nous avons passé près d’un demi-siècle à répandre des heures incalculables de propos empreints d’émotion, d’irrationnel, dénués de profondeur, d’esprit critique, opposant la mystification de la modération à l’authenticité des extrêmes.
Il y a là les traces d’une filiation ­commune avec les discours d’autres tendances bien plus intégristes et extrémistes mais qui nous fait appartenir à une même famille : « L’islam [pris au piège] entre l’ignorance de ses adeptes et l’incapacité [de l’en délivrer] de ses savants. » Des adeptes qui, comble de l’ironie, sont pourtant persuadés d’avoir un accès privé et direct à ­l’islam pur. A contrario, un islam ici, maintenant et qui plus est, en langue française, en est l’antithèse parfaite.
Nier cette filiation commune, c’est refuser de voir les similitudes troublantes ­entre le discours des Frères musulmans et celui de l’organisation Etat islamique (EI). Chez les premiers, la restauration du califat figurait en tête de leur programme. N’ayant su le concrétiser, ils ont fini par donner l’impression d’y avoir renoncé.
Le projet de califat, c’est un peu comme dans la pub Sony : les Frères musulmans l’ont rêvé, l’EI l’a fait ! Ce n’est pas par conviction que les Frères musulmans ont revu à la baisse leur ambition, car même sur la base d’arguments théologico-canoniques fondés, ils n’ont pas renoncé au bien-fondé de leur conception d’un monde où la religion doit jouer un rôle majeur.


La grande mosquée de Paris à la veille du Ramadan (2015)

La grande mosquée de Paris à la veille du Ramadan (2015)

La carte de l’amnésie

Leur obstination n’est pas tant liée au souci de se retrouver en mauvais termes avec le « Tout-Puissant » que la crainte de devoir abandonner leurs « acquis » d’entrepreneurs politiques. Dépassés, ils s’imaginent pourtant toujours en compétition dans ce combat de la vérité contre le mensonge (islam versus Occident) et celui de la vérité à l’intérieur de la vérité (au cœur de l’oumma).
Il y a peu d’espoir de voir les adeptes des Frères musulmans s’adonner au mea culpa. En revanche, et pour les connaître, je ne doutais pas que ses ex-membres s’associeraient à une critique contre ce qu’ils n’ont cessé de dénoncer en off.
Comme moi, ils ont partagé et diffusé ce discours nocif. Mais la plupart n’osent admettre l’avoir diffusé et encore moins s’exprimer sur sa nocivité. Soutenant leur refus d’être associés à ma critique, d’autres encore espèrent pouvoir donner le change en s’investissant dans le dialogue interreligieux, en arborant des titres universitaires pompeux.
Ils revendiquent leur enracinement dans leur tradition religieuse, affirment leur attachement au cadre laïque et républicain, mais sont incapables, comme je le fais publiquement depuis quelques années, de reconnaître leurs responsabilités dans la radicalisation des esprits.
Tout en jouant la carte de l’amnésie sur ce pan conséquent et grave de leur histoire, ils ont le culot de pratiquer ce qu’il est convenu d’appeler la meilleure défense, à savoir l’attaque : politiques, médias, intellectuels sont mis à l’index dans des « analyses » où tous les musulmans ne seraient que des victimes.

Pompiers pyromanes

De la part d’« ex »-islamistes, ces postures en font des pompiers pyromanes. En refusant la diffusion de cette critique, ils ne font que confirmer être en possession d’un double discours.
Personnellement, j’admets m’être trompé : de prophète, de Coran, d’islam, de Dieu et de France. Désormais, je ne souhaite plus seulement reconnaître ma part de responsabilité comme je viens de l’évoquer ici, je la revendique à travers mes écrits, spectacles et apparitions dans les médias. Oui, j’aspire ainsi à faire amende honorable. Et je l’espère de tout cœur : pour les hommes, la France et peut-être aussi pour Dieu. D’aucuns devraient peut-être s’en inspirer.


Ecrivain, ancien membre des Frères musulmans en France, Farid Abdelkrim est l’auteur de « L’islam sera français ou ne sera pas » (Les Point sur les I, 2015) et de « Pourquoi j’ai cessé d’être islamiste, Itinéraire au cœur de l’islam en France » (Les Points sur les I, 2015).

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans Islam
commenter cet article