Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 09:40
Photo de la fondation de l'Alliance contre l'homophobie le 14 Août 2014 à Lübeck: Danny Clausen-Holm accueille les invitésé

Photo de la fondation de l'Alliance contre l'homophobie le 14 Août 2014 à Lübeck: Danny Clausen-Holm accueille les invitésé

La communauté turque adhère à l'alliance contre l'homophobie

 

traduction de l'article de Queer De du 11 Novembre 2014 :

http://www.queer.de/detail.php?article_id=22666

 

Dans le cadre de la Conférence annuelle "True Diversity 2014", qui a eu lieu lundi au parlement de Kiel, la communauté turque du Schleswig-Holstein et le Conseil régional de la jeunesse ont signé la "Déclaration de Lübeck pour l'acceptation et le respect". 

Ces deux organisations ont créé l'"Alliance contre l'homophobie" du Schleswig-Holstein. 

 

L'Alliance a été fondée en Août d'après le modèle de Berlin. Tous les signataires s'engagent à s'opposer à toute forme de discrimination dans la vie de tous les jours.

 

De la "Conférence annuelle True Diversity 2014", avec près de 100 participants, sera tiré, d'après les résultats de la LSVD (Fédération des lesbiennes et gays d'Allemagne), un plan d'action pour l'acceptation des différentes identités sexuelles dans le Schleswig-Holstein qui sera présenté à Kiel.

Tout au long de l'année, des activités et des manifestations ont été organisées dans tout l'État. "C'est étonnant de voir tout ce que les membres de la LSVD ont apporté cette année en faisant du bénévolat sur ​​le terrain", rapporte Samiah El Samadoni, chef de l'Unité anti-discrimination de l'état. "Le premier vocable de ce qui a été obtenu bénévolement par la LSVD, en termes d'acceptation des identités sexuelles diverses, dans un langage simple, est, extrêmement bien fait".

 

La ministre des égalités, Kristin Alheit, qui a ouvert la conférence, a également souligné la participation aux "actions-photos" sur les CSD à Kiel, Lübeck et Neumünster.

Le plan d'action a "déplacé beaucoup de monde", a déclaré le politicien du SPD, "parce que beaucoup de personnes se sont impliquées - et parce qu'elles ont déclenché quelque chose chez les autres".

Alheit a promis qu'elle ferait de même en 2015 pour que les activités contre l'homophobie existantes se renforcent "dans l'ensemble du gouvernement de l'État élargi" et que la "bonne coopération avec les associations de la CDD de Kiel et Lübeck continue - ainsi qu'avec NaSowas et HAKI e.V.".

 

Le thème principal de la conférence annuelle était "l'image des lesbiennes, gays et transgenres dans la presse".

La scientifique chargée de la communication et journaliste, Elke Amberg, a parlé de la façon dont les médias parlent des transgenres, lesbiennes et gays et les conséquences qu'engendrent leurs reportages sur la perception du public.

(CW)

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 13:13
Le criminel homophobe russe Maxim Marcinkiewicz bientôt libéré ?
Le criminel homophobe russe Maxim Marcinkiewicz bientôt libéré ?

Le criminel homophobe russe Maxim Marcinkiewicz bientôt libéré ?

MOSCOU, le 11 Novembre. / TASS /. 

traduction de l'article d'Itar Tass :

http://itar-tass.com/proisshestviya/1564720

Le tribunal municipal de Moscou a commué la peine, du nationaliste Maxim Marcinkiewicz, de cinq ans de prison pour incitation à la haine nationale et religieuse, en deux ans et dix mois , selon le correspondant de l'agence TASS.

 

Marcinkiewicz peut compter sur la libération conditionnelle

La commission des recours a partiellement retenu l'appel de la défense de Marcinkiewicz.

 

Le reste de la condamnation porte sur les déclarations extrémistes dans les vidéos avec les commentaires sur les films "Stalingrad" et "Okolofutbol".

La Cour a modifié la qualification du crime pour Marcinkiewicz h. 2, art. 282 par heure. 1. Cela a été fait à la demande de la défense, qui a insisté sur l'annulation ou la modification des qualifications en rapport avec le fait que les déclarations extrémistes Marcinkiewicz n'avait pas fait de victimes.

Comme l'a expliqué son avocat, Alex Mikhalchik, Marcinkiewicz peut être remis en liberté dans un avenir proche en raison du fait 

qu'il a servi une partie de la durée et peut compter sur une libération conditionnelle.

 

 

Les faits connus pour Maxim Marcinkiewicz

 

Maxim Marcinkiewicz est connu sous le surnom de 'Machette', il fait parti d'organisations militantes ultra-radicales, il est l'un des leaders de "restructuration" et a également organisé le mouvement "Occupy-Pedofilya."

 


Le 17 janvier, il a été détenu à Cuba à la demande d'Interpol, puis expulsé vers la Russie. Il a été accusé au motif h. 2, art.282 (incitation à la haine, et humiliation de la dignité humaine), qui prévoit jusqu'à cinq ans d'emprisonnement. Selon l'accusation, il a fait deux films sur vidéo "Stalingrad" et "okolofutbol", qui contiennent des déclarations à caractère extrémiste.

Après l'émission du verdict contre Marcinkiewicz, il doit comparaitre sur autre affaire - pour "hooliganisme". 

 

                                         ___________________

 

Vidéos :

#Russie : Quand les néo nazis humilient de jeunes gays et moquent le drapeau arc en cielEteindre la lumièr

Le criminel homophobe russe Maxim Marcinkiewicz bientôt libéré ?

http://youtu.be/-mk7pIPX3SY?list=UUruFTl-yTb5hduHayGnbwQQ

 

 

 

#Ukraine Alexander Bohun, jeune star de X Factor a été attaqué par une bande de néo nazis russes (extraits)

 

Le criminel homophobe russe Maxim Marcinkiewicz bientôt libéré ?
Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 11:58

L'ambassade britannique à Berlin marie désormais les couples de même sexe

traduit de UKinGermany du 11 Novembre 2014 :

https://www.facebook.com/UKinGermany/photos/a.373074046094150.80563.130974066970817/712406978827520/?type=1

 

Le gouvernement britannique a étendu la loi sur le mariage pour les couples de même sexe l'année dernière. A partir de maintenant, il est possible de se marier à l'ambassade britannique à Berlin pour les partenaires de même sexe de nationalité non allemande, britannique ou autre.

 

Notre ambassadeur explique:

"La Grande-Bretagne est fière d'être une société diversifiée et cosmopolite à tous les égards. Nous reconnaissons le mariage entre couples de même sexe et nous sommes impatients de célébrer désormais les mariages entre conjoints de même sexe dans l'ambassade britannique en Allemagne ".

L'ambassade britannique à Berlin marie désormais les couples de même sexe
Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:48

Un Maire Thaïlandais ose marier un couple gay

traduction de l'article de Queer.de du 5 Août 2014 :
http://www.queer.de/bild-des-tages.php?einzel=845


En Thaïlande les partenariats homosexuels ne sont pas reconnus par la loi. Cela n'a cependant pas empêché le maire de Udon Thani, de donner la bénédiction du mariage traditionnel à un couple gay, samedi dernier. 

Un Maire Thaïlandais ose marier un couple gay

Maitri Chotipinit et Chirasak Klangboriboon se sont rencontrés il y a environ quatre ans et maintenant ils ont décidé de se marier, rapporte le quotidien Thaï "Khaosod".

 

La cérémonie traditionnelle a eu lieu dans la maison privée de Maitri. 
Sa ville natale Udon, recense moins de 150 000 habitants, elle est situé dans le nord-est de la Thaïlande, non loin de la frontière laotienne. 


Son maire de longue date, Itthipon Triwattanasuwan, qui a réussi à s'imposer comme candidat indépendant en 2012 contre le candidat de Rothemden proche du "Parti pour les Thaïs", a d'abord plaisanté lors de la cérémonie. Il était très nerveux parce qu'il ne savait pas qui il allait décrire comme la "mariée" et qui allait être le "marié".

"Je pensais que j'aurais juste à me souvenir que celui qui serait habillé comme un homme, serait le marié. Cependant, puisque les deux étaient vêtus de la même façon, j'ai du demander à mon adjoint" a déclaré le maire au milieu des rires des invités.

Plus tard, Itthipon a adopté un ton grave et a fait l'éloge du couple gay pour son coming-out. "Leur mariage est un acte héroïque, c'est très courageux que vous vous vous montriez ouvertement dans la société" a dit l'homme politique. "C'est un excellent exemple pour les autres couples homosexuels". 


Alors que les "mariages" de gays ou de lesbiennes célébrés par des moines ne sont pas rares en Thaïlande, Itthipon Triwattanasuwan est le premier maire à donner cette bénédiction à un couple gay. 

Un Maire Thaïlandais ose marier un couple gay

Cependant, la cérémonie n'a pas de conséquences juridiques. 


La Thaïlande est considérée comme l'un des pays les plus tolérants à travers le monde pour les lesbiennes, les gays et les personnes transgenres. Cependant, l'attitude relativement ouverte de la population est en décalage par rapport à la législation. 


Une initiative législative prometteuse pour la mise en place de partenariats enregistrés a été initiée en 2014 en raison des élections législatives anticipées au début de Février, mais elle a finalement été enterré par le coup d'Etat militaire en mai. 


(Mize)

Un Maire Thaïlandais ose marier un couple gay
Repost 0
Published by jeanrossignol - dans thaïlande
commenter cet article
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 13:48

Anja Paerson et Filippa Radin mariées


traduction de l'article de AftonBladet du 4 Aout 2014 :
http://www.aftonbladet.se/nyheter/article19307111.ab


Anja Pärson et Filippa Radin ont échangé leurs anneaux samedi, le jour même où des centaines de milliers de Suédois ont célébré la Stockholm Pride.


"Beaucoup de larmes de bonheur ont été versées, c'était très émouvant", a dit Mona Sahlin qui célébrait le mariage.

Suède : La championne de ski Anja Pärson s'est mariée avec Filippa Radin

Quelle belle journée, et quel bonheur ce mariage ! Elles se sont glissé dans leur amour il y a cinq ans.

 

Aujourd'hui l'étoile de ski Anja Pärson, 33 ans, et la propriétaire de boutique de mode Philippa Radin, 41 ans, sont un couple marié.
Samedi, le couple a échangé les anneaux et a posté l'image sur Instagram, accompagnée du texte : "Just married #StockholmPride #pride14 #Love"

 

Sur les photos, le couple se tient avec l'ancien chef du parti Social Démocrate, Mona Sahlin :
"J'ai appris à connaître Anja quand j'étais ministre des Sports, au début des années 2000, nous avons continué à rester en contact. J'aime vraiment Anja".
Mona Sahlin a été approchée pour savoir si elle pouvait marier le couple au printemps dernier, elle n'a pas hésité à dire oui.


Suède : La championne de ski Anja Pärson s'est mariée avec Filippa Radin

"C'est important d'être ici aujourd'hui"

 

"J'étais très heureuse d'avoir été choisie. S'il y a bien quelque chose pour laquelle on se bat depuis toutes ces années dans les marches des fiertés, c'est bien un mariage comme celui ci. C'est important d'être ici aujourd'hui", a déclaré Mona Sahlin.


La réception qui a suivi de près le mariage s'est tenue sous un chapiteau dans Grubbe, dans l'ouest de Umeå.
"Il y avait énormément de rires et de larmes, c'était très émouvant. Elles sont incroyablement belles les mariées, la joie est très contagieuse venant d'elles", a ajouté Mona Sahlin.


Gäster som Mark Levengood, Jonas Gardell, Malin Baryard- Johnsson et Henrik Johnsson étaient sur la liste des invités.

Suède : La championne de ski Anja Pärson s'est mariée avec Filippa Radin

Coup de foudre dans la boutique de mode


Anja Paerson a rencontré sa future épouse dans une boutique à Umeå, quand elle était à la recherche de tenues pour les Grammy Awards.
Anja dit-elle "a eu le coup de foudre et les genoux tremblants" à sa première rencontre avec Philippa.
Depuis, ells ont été inséparables.

"Dès le premier incroyable baiser, par son éternité inconnue, nous savions que c'était l'amour de notre vie", dit Anja dans le programme. 


par Anette Niklasson et  Eric Emanuelsson

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans suède
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 09:46

Charles Aznavour va dédier une chanson aux gays lors d'un concert à Moscou

traduction de l'article de TGuy.Ru du 21 juin 2014 :
http://tguy.ru/news/celebrities/1349.html

Aznavour va chanter lors d'un prochain concert à Moscou sa chanson "Comme ils disent", dédiée aux gays, écrit Carlo Moretti dans la Republica.

Charles Aznavour

Charles Aznavour

Bien qu'il ait récemment fêté ses 90 ans, il est toujours plein d'un enthousiasme juvénile. Charles Aznavour est venu à Rome pour la présentation de son concert, qui aura lieu le 1er Juillet à la 'Centrale del Tennis'.

Le chanteur, également ambassadeur d'Arménie en Suisse a parlé de sa carrière musicale, de son intérêt pour la politique et pour la lutte en faveur des droits de l'homme: "Je continue de chanter et d'écrire des chansons, parce que la retraite serait m'ouvrir la porte vers la mort." 

Après Rome, Aznavour tiendra un concert à Moscou.

Quand on a demandé à l'auteur de la chanson sur le thème de l'homosexualité "Comme ils disent" (écrite il y a 42 ans), s'il allait la chanter ou non dans le pays qui porte atteinte aux droits des homosexuels et dirigé par Vladimir Poutine, il a répondu :

"La position de Poutine est fausse", a dit Aznavour, "vous ne pouvez pas blâmer l'ensemble d'un groupe, bien sur que je vais interpréter cette chanson, du moins j'en ai l'intention Cependant, je dois dire que si on me demande de ne pas la chanter, mon dilemne serait celui-ci : je suis l'ambassadeur d'un pays voisin (l'Arménie), que la Russie aide, et je ne veux pas créer de problèmes." 

"Je vais y penser jusqu'au dernier moment, mais ils vont peut-être oublier de me poser la question à ce sujet. " 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 20:58

La Grande Scène Contre l'Homophobie a eu lieu du 7 juin au 8 juin à l'aube

 

Plusieurs milliers de personnes ont vibré avec les artistes, DJs, performeurs :

Laam, Michal, Ysa Ferrer, Seth Eden, DJ one Trax, Hakimalki ... et radio Fréquence Gay

- La Ville de Marseille n'est pas intéressée par l'événement -


Communiqué de Sébastien Gony, Président de l'association Fiertés de Provence Marseille 
sur Facebook :

Sébastien Gony très occupé lors de la Grande Scène Contre l'Homophobie

Sébastien Gony très occupé lors de la Grande Scène Contre l'Homophobie

Article du Journal La Provence du Dimanche 8 juin 2014

Article du Journal La Provence du Dimanche 8 juin 2014

"C'est vous toutes et tous qui avez fait un succès de cette première édition de la Grande scène contre l'homophobie. 
Les incalculables partages, messages, photos et vidéos sur les réseaux sociaux confirment votre adhésion et votre engagement.


En qualité de président de l'association Fiertés de Provence, j'ai eu l'occasion de répondre hier au journal La Provence pour rappeler ce qui nous motive dans cette mobilisation inhabituelle. 


Devant le racisme et l'obscurantisme qui s'expriment à visage découvert, sans aucune honte, elle est plus que jamais indispensable.

 

Nous espérons pouvoir renouveler l'événement l'an prochain mais cela ne dépend pas que de nous.

Tout ceci a un coût et nous avons bien entendu sollicité les collectivités locales dont le rôle est aussi de soutenir le tissu associatif. 

Mais la lutte contre la discrimination et les inégalités ne les concerne pas toutes…
Nous sommes en attente d'une réponse du Conseil Général des Bouches-du-Rhône qui sera décisive, la Ville de Marseille nous ayant fait savoir ne pas être intéressée par cet événement.

Je tiens toutefois à remercier très chaleureusement l'équipe du Pôle des opérations évènementielles de la Ville, les services de MPM ainsi que les services de la mairie du 1/7.

Merci encore de tous vos soutiens,
solidairement
.

Sébastien Gony
Président
"

Marseille multicolore comme on l'aimeMarseille multicolore comme on l'aime
Marseille multicolore comme on l'aimeMarseille multicolore comme on l'aimeMarseille multicolore comme on l'aime

Marseille multicolore comme on l'aime

Diaporama Grande Scène Contre l'Homophobie
Slideshow Great Stage Against Homophobia :
https://plus.google.com/photos/101595092683145206725/albums/6022380042388493137

plein les yeux

plein les yeux

"J'espère que Paris nous regarde" DJ OneTrax sur la Grande Scène Contre l'Homophobie

Sébastien Gony entouré de Seth Eden et Yoan Marc

Sébastien Gony entouré de Seth Eden et Yoan Marc

le bonheur sur les visages

le bonheur sur les visages

le bonheur sur les visages,

le gif animé ici : https://plus.google.com/101595092683145206725/posts/5CW1phVM8Lb

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans Marseille
commenter cet article
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 14:00

Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst 
 

By Jean Rossignol, June 1st 2014


LGBT activists in Moscow have sought to draw attention this Saturday, May 31, 2014 on two things : 


- The celebration of the decriminalization of homosexuality in 1993. A rally was to take place on June 2, but was rejected by the City of Moscow "because of an accident on rainwater" (cf. Article Gay Russia : http://www.gayrussia.eu/russia/9403/
"We stumbled upon the problem of storm sewer and it is under construction. They will last from May 30 to June 5. The Parade may not physically be held since there will be work on the sidewalks" (Yuli Vorontsov spokesman for the city of Moscow). 


- The repeal of the so called "gay propaganda towards minors" Act (it violates the Russian Constitution on equality of citizens).


 

Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst

Three actions took place: 


- A "Gay Pride" towards the Moscow city hall, which had been prohibited by the mayor, demonstrators heading towards the monument of Yuri Dolgoruky, facing the city hall, headed by two activists holding a rainbow flag on which was written :

"Wedding ! Children ! Safety !"


(via Grani.Ru : http://grani.ru/Politics/Russia/m.229864.html and LGBT News Russia : 
http://www.lgbtnews.in.ua/rossiya/rossiya/moskovskiy-gey-parad-presekli-est-zaderzhannie-lgbt-aktivisti-video#.U4rU7fl_uSo). 

An anti gay wanted to tear this flag from their opponents (what a sacrilege), but they managed to keep it ... and, as usual in Russia, they were shipped by the police and detained (on which ground ?). 

At the same time, LGBT activists have sued several anti gay opponents and they drove them away (see video Grani.Ru : http://youtu.be/NHmhxVTqxzs).


Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst
Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst

During the protest outside the city of Moscow, doctor Olga Masarova came in support of the LGBT activists, outraged by the anti-gay law :

"It is the nature, no law against propaganda can prevent nature". 


(via Times of Malta, Video: 
http://83993dd4bb14485827c6-0dc03e64f4df23ed221a7e1a04718347.r67.cf3.rackcdn.com/e6a2bb2e94316abdcdb454dff9857cf317677518.mp4).

Protesters waved placards, saying including
"Knowledge rather than propaganda and hatred", "School for All".


Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst
Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst

- Several LGBT activists, including Nikolai Alekseev have come, parading in Moscow , on a car and a trailer bristling rainbow flags, spreading the Conchita Wurst song "Rise like a phoenix" (very popular in Russia).

They wore wigs, wink to Conchita Wurst and have not been arrested.

Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst

- At Gorky Park, a major gathering for Conchita Wurst took place, several girls being drawn beards in the "Queen of Austria" style, a festive gathering, also violently repressed, since 4 demonstrators  were  embarked with force by the police and are still in custody ("the bearded girl" immediately attracted the attention of the police and the medias. Cops arrested her. "). 

Vladimir Putin had made a statement condemning Conchita Wurst, symbol of the decadence of the West, while repeating that he was for equal rights for homosexuals.


Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst

 

Russia adopted the "anti gay" law last year (how could we qualify it otherwise, despite the Putin's double language). 
Since, she has invaded and annexed Crimea and she especially banished all oppostion, prohibiting her the right to demonstrate, publish, meet
This, of course, to defend Russia against the West and the stranger. 


A Russia which goes straight into the wall.

Currently 6 LGBT activists for equal rights are still held in Russian prisons, including journalist Anna Annenkov from "Novaya Gazeta" and Elena Kostyuchenko.

Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst Day of action yesterday in Moscow against anti "gay propaganda" law towards minors under the symbol Conchita Wurst

Grani.Ru video : "Gay Parade in Moscow passed !"

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 10:25

Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst

 

Par Jean Rossignol, le 1er Juin 2014


Les militants LGBT de Moscou ont voulu attirer l'attention ce Samedi 31 Mai 2014 sur deux choses :

- la célébration de la dépénalisation de l'homosexualité qui date de 1993. Un rassemblement devait avoir lieu le 2 juin, il a été refusé par la Mairie de Moscou "à cause d'un accident sur les eaux pluviales" (cf l'article de Gay Russia :
http://www.gayrussia.eu/russia/9403/ 

"Nous sommes tombés sur le problème d'égout pluvial, c'est en travaux. Ils dureront du 30 mai au 5 Juin. La Parade ne pourra physiquement se tenir puisqu'il y aura des travaux sur ​​les trottoirs" (Yuli Vorontsov porte parole de la mairie de Moscou).


- l'abrogation de la loi sur ladite "propagande gay à l'égard des mieurs" (elle viole la Constitution russe sur l'égalité des citoyens).

 

Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst

Trois actions ont eu lieu :

- L'une devant la mairie de Moscou, baptisée "Gay Pride" qui avait donc été interdite par la mairie, les manifestants se sont dirigés vers le monument dédié à Iouri Dolgorouki, en face de la mairie de Moscou, 
avec en tête 2 militantes arborant un drapeau arc en ciel sur lequel était écrit "Mariage! Enfants! Sécurité!" 
(via Grani.Ru : http://grani.ru/Politics/Russia/m.229864.html , et LGBT News Russie : 
http://www.lgbtnews.in.ua/rossiya/rossiya/moskovskiy-gey-parad-presekli-est-zaderzhannie-lgbt-aktivisti-video#.U4rU7fl_uSo).


Un opposant anti gay a voulu leur arracher ce drapeau (quel sacrilège), mais elles ont réussi à le conserver ... et comme à l'accoutumée en Russie, elles ont été embarquées par la police et ont été mises en détention (sur quel motif ?).


Au même moment, les militants LGBT ont poursuivi plusieurs opposants anti gay et les ont mis en fuite (voir la vidéo de Grani.Ru : http://youtu.be/NHmhxVTqxzs).
 

Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst
Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst
Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst
Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst
Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst
Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst

 

Lors de la manifestation devant la mairie de Moscou, la médecin Olga Masarova est venue soutenir les militants LGBT, elle s'est indignée de la loi anti gay : "c'est la nature, aucune loi contre la propagande ne peut empécher la nature" 
(via Times of Malta, vidéo :
http://83993dd4bb14485827c6-0dc03e64f4df23ed221a7e1a04718347.r67.cf3.rackcdn.com/e6a2bb2e94316abdcdb454dff9857cf317677518.mp4).


Les manifestants ont brandi des pancartes disant notamment :
"le savoir plutôt que la propagande et la haine", "l'école pour tous".

Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst
Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst

- Plusieurs militants LGBT, dont Nikolai Alekseev ont parcouru Moscou paradant sur une voiture et une remorque bardées de drapeaux arc en ciel, en diffusant la chanson de Conchita Wurst (très populaire en Russie) "Rise like a phoenix"
(relève toi comme le phénix). 

Ils et elles portaient des perruques en clin d'oeil à Conchita Wurst et n'ont pas été arrétés.
 

Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst

- Sur le Parc Gorki, un rassemblement important en hommage à Conchita Wurst a eu lieu, plusieurs filles s'étant dessiné des barbes dans le style de la "reine d'Autriche", un rassemblement festif, lui aussi très violemment réprimé puisque 4 manifestants ont été embarqué avec force par la police et sont toujours en détention ("la fille barbue" a immédiatement attiré l'attention de la police et les médias. Les flics l'ont arrêtée.").

Vladimir Poutine venait de faire une déclaration stigmatisant Conchita Wurst, symbole de la décadence de l'Ouest, tout en répétant qu'il était pour l'égalité des droits des homosexuels.

Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst

La Russie a adopté l'année dernière sa loi anti gay (comment pourrait on la qualifier autrement, malgré le double langage de Poutine), depuis elle a envahi et annexé la Crimée et elle a surtout banni toute oppostion, lui interdisant le droit de manifester, de publier, de se rencontrer. Ce,bien évidemment, pour défendre la Russie contre l'Ouest et l'étranger.

Une Russie qui va droit dans le mur.

Actuellement 6 militants LGBT pour l'égalité des droits sont toujours détenus dans les prisons russes, dont Anna Annenkov journaliste de «Novaïa Gazeta» et Elena Kostyuchenko.
 

Journée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita WurstJournée d'actions hier à Moscou contre la loi anti "propagande gay" vers les mineurs sous le symbole Conchita Wurst

vidéo de Grani.Ru "La Gay Pride a bien eu lieu !"

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 10:35

Le chaos dans l'Est de l'Ukraine frappe les personnes LGBT particulièrement durement

traduction de l'article de Susie Armitage (*), Buzzfeed du 30 Mai 2014 :
http://www.buzzfeed.com/susiearmitage/the-chaos-in-east-ukraine-is-hitting-lgbt-people-particularl

 

"Quand les forces de l'ordre locales ont cessé leur travail ou sont passée du côté des séparatistes, les homophobes locaux sont monté en grade"

 

Un figurine est pendue à un checkpoint de contrôle pro-russe près de la ville de Slovyansk dans l'est de l'Ukraine. Baz Ratner / Reuters

Un figurine est pendue à un checkpoint de contrôle pro-russe près de la ville de Slovyansk dans l'est de l'Ukraine. Baz Ratner / Reuters

Lorsque les pro-russes séparatistes ont arrêté Oksana, un avocat qui s'identifie comme femme transsexuelle lesbienne, à un point de contrôle dans l'est de l'Ukraine au début du mois, ils ont pressé un pistolet sur ​​sa tête et l'appelaient "pedik," un mot russe pour «tapette». Le lendemain, deux personnes ont tenté de l'attaquer dans la rue.
Oksana, qui est en transition et prend des hormones, est habituée à attirer une attention négative pour son look. 

Mais avec des hommes armés et masqués patrouillant dans les rues de sa région natale de Donetsk, elle dit qu'en étant différente, elle se sent maintenant plus que jamais en danger. "Dans le dernier mois, j'ai entendu plus d'insultes et de menaces au sujet de mon apparence que dans toute ma vie précédente", a t'elle dit à BuzzFeed par mail.
 

L'est de l'Ukraine, conservateur et industriel, n'a jamais été un endroit facile pour les LGBT.

À l'époque soviétique, c'était un crime. Aujourd'hui, beaucoup ici suivent l'Eglise orthodoxe russe renaissante, qui condamne l'homosexualité.

Dans les mines de charbon qui animent l'économie défaillante de la région, les pires insultes sont les insultes homophobes crues. 
Et comme les villes de l'Est ont glissé hors du contrôle de Kiev, et que les victimes augmentent, de plus en plus de personnes LGBT se sentent sous la menace.

"Quand les forces de l'ordre locales ont cessé leur travail ou sont passé du côté des séparatistes, les homophobes locaux sont monté en grade", a déclaré Oksana.

"Nous avons peur de parler à la police et nous avons peur de quitter la maison, dans la mesure où nous pouvons ne pas revenir vivant."

Comme de nombreux groupes pro-russes, les séparatistes de Donetsk voient les droits des LGBT comme fondamentalement incompatibles avec une vision du monde slave et orthodoxe russe.

Lors d'une conférence de presse en Avril, Denis Pushilin, le chef de l'auto-proclamée République de Donetsk, a dit aux journalistes : «Je n'ai pas d'amis gays et j'espère que je n'en aurais pas."
Le 11 mai, les régions de Donetsk et Lugansk ont voté pour l'autonomie dans un référendum défectueux dénoncé par l'Ukraine et les gouvernements occidentaux. La soi-disant république de Pushilin a depuis constitué un cabinet, nommant le stratège politique russe Alexandre Borodaï comme "Premier ministre". Borodaï a été lié à Konstantin Malofeev, un homme d'affaires russe qui finance les campagnes anti-LGBT, et l'influence de Borodaï au sein du mouvement séparatiste semble être de plus en plus importante.

La République populaire de Donetsk a également adopté une «constitution» qui criminalise les relations homosexuelles. Mais à Pushilin, Borodaï et leurs hommes semblent avoir des problèmes plus pressants sur le terrain, les affrontements mortels avec les forces de sécurité ukrainienes, les schismes entre les groupes séparatistes, et une guerre de l'ombre contre les militants pro-Kiev, qui éclipserait l'application active de la disposition.

Les premières inquiétudes sur le fait que la région pourrait adopter la loi sur la "propagande gay" de Russie ont disparu quand le président russe Vladimir Poutine a refroidi le mouvement séparatiste. 
Le Parlement ukrainien a retiré son propre projet de loi sur la "propagande" en Avril, même si une mesure similaire reste à l'étude.

militants LGBT devant le parlement ukrainien à Kiev le 25 mai 2013

militants LGBT devant le parlement ukrainien à Kiev le 25 mai 2013

Quel que soit le gouvernement qui contrôle Donetsk, Oksana et sa partenaire Angelia, qui s'identifie comme lesbienne et transexuelle, disent vouloir partir.

Elles sont restées parce qu'ils ne savent pas où elles iraient ou comment elles joindraient les deux bouts. Oksana a demandé à BuzzFeed de ne pas donner son nom de famille de peur de perdre son travail où elle porte toujours des vêtements pour hommes et respecte le code vestimentaire de l'entreprise. Angelia, qui dit qu'elle ne peut pas trouver de travail en raison de son apparence, reste à la maison avec un pistolet pour se protéger.


Maksym Kasianczuk, sociologue du Donbass Social Project, un centre de recherche LGBT à Mariupol, pense aussi à faire ses valises.

Malgré le climat difficile pour les personnes LGBT à l'est, Kasianczuk avait vu jusqu'à récemment, quelques signes d'espoir. Un certain nombre d'organisations LGBT locales, ont eu des relations productives avec les organismes gouvernementaux et une section régulière "LGBT Voices" existe dans la locale de Donbass News . 
Depuis la région est partie en crise et son travail est au point mort.

Si la région de Donetsk se sépare de l'Ukraine, Kasianczuk estime que la communauté LGBT locale entrera dans la clandestinité. "Seuls les militants seront considérés comme une menace, comme en Russie", écrit-il dans un mail.
 

Alors que l'Ukraine orientale reste en flux, la situation en matière de sécurité dans la Crimée est stable, et les menaces qui pèsent sur les personnes LGBT suivent un schéma prévisible.
Lorsque la péninsule a commencé à tomber aux mains des forces russes en Février, une petite vague de militants LGBT a fui pour le continent Ukraine, craignant que la loi sur la "propagande" de Russie entre bientôt en vigueur.

Cela a été le cas, alors que la Russie a officiellement absorbé la Crimée après le référendum de Mars, très largement non reconnu. Et pourtant, de nombreux militants LGBT soutenaient l'annexion, à la consternation des autres.

"C'est une situation étrange pour moi", a déclaré Dmitry Pichakhchi, un gestionnaire de projet avec Fulcrum, une organisation LGBT basée à Kiev. "D'une part, ils ont cessé leurs activités, car tout le monde a peur que, selon les lois russes, ce ne soit pas permis. Mais en Crimée, ces mêmes militants sont vraiment heureux que la Russie soit venue".

Les organisateurs LGBT basés à Kiev citent l'homophobie intériorisée, un désir de vivre sous le radar, et la conviction que la Crimée aura une meilleure situation économique dans le cadre de la Russie, comme raisons possibles.

Certains militants de Crimée ne veulent pas parler contre la Russie par crainte que leurs communications soient surveillées. D'autres, comme beaucoup sur la péninsule, s'identifient comme russes et ont de solides liens historiques et familiaux avec la Russie.
"Que voulez-vous ?", Écrit un militant LGBT de Crimée, en réponse à un courriel demandant un commentaire. «Nous allons très bien !"


La Russie a mené une guerre de propagande agressive en Crimée, et certains militants craignent que cela suscite un sentiment anti LGBT. Les chaînes de télévision ukrainiennes ont été bloqués sur la péninsule en Mars. Mais pour de nombreux habitants, le problème le plus urgent est le labyrinthe de la bureaucratie résultant de la conversion. Après que la Russie ait annexé la Crimée, l'Ukraine a fermé le robinet.

"Il y a tellement de problèmes, qu'il n'y a tout simplement pas le temps de s'inquiéter pour les personnes LGBT", écrit Alexander, un jeune de Crimée de 26 ans dans un courriel (il a demandé à BuzzFeed de ne pas retenir son nom parce qu'il n'a pas fait son coming out).

"Les médias de Russie sont en train de faire du lavage de cerveau en Crimée avec des mensonges et des calomnies sur le gouvernement de Kiev et le reste de l'Ukraine", a t-il poursuivi. "Mais néanmoins c'est une situation compliquée et ça ne va pas s'améliorer".


Qu'elles favorisent des liens plus étroits avec la Russie ou avec l'Europe, l'est de l'Ukraine et la Crimée sont susceptibles de partager un destin commun, et leur vie personnelle restera principalement dans la clandestinité, disent les activistes LGBT.


"Compte tenu de l'état actuel des choses en Crimée, il est peu probable que nous atteindrons une sorte de tolérance pour les personnes LGBT sous les autorités d'occupation", dit Oleg, un militant LGBT pro-Ukraine à BuzzFeed par mail. "Personne n'entretient aucune illusion à ce sujet."

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans ukraine
commenter cet article