Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 01:15

 

Le partenaire allemand de Baon choqué par l'embauche d'Ivan Okhlobystin 

 

traduction de l'article des Isvestia du 23 janvier 2014

http://izvestia.ru/news/564443

 

 

Le fabricant de vêtements en provenance de Bavière, Heinrich Obermeyer GmbH & Co KG - un des nombreux partenaires européens de Baon - a été outragé par la nomination d'Ivan Okhlobystin au poste de directeur de la création du détaillant de vêtements russe. C'est ce qu'a dit aux «Izvestia» le directeur général de Heinrich Obermeyer GmbH & Co. KG., Andreas Burger.

 

Ivan-Okhlobystin-6-b-copie-1.jpg

 

 

- Je suis vraiment choqué par que cet homme a dit. Nous sommes une société allemande avec d'autres idées et une autre culture, dit'il avec un hamburger dans la main aux "Izvestia".

- Nos valeurs personnelles et les valeurs de notre société ne peuvent clairement pas accepter les allégations honteuses, inhumaines et odieuses de l'acteur homophobe. La société n'a pas encore décidé si elle continuerait de collaborer avec Baon. 

Heinrich Obermeyer qui se concentre principalement sur ​​les services B2B et de fournitures, a 3 000 clients dans le monde entier, dit Burger. Le propriétaire de Baon, Ilya Yaroshenko, dans une interview aux "Isvestia", a noté que l' entreprise allemande était engagée dans la conception des produits de sa marque. Le deuxième partenaire en Allemagne de Baon est le Dr Rehfeld Mode Concept GmbH, mais son représentant Jens Bastian a refusé de commenter.

- La réaction des européens est sans surprise, ils mettent maintenant les parents en prison si leurs enfants ratent les classes où on leur enseigne à se masturber, a dit Okhlobystin aux "Izvestia".

Sur la question de savoir comment il évalue les risques des employeurs par rapport à ses déclarations, l'acteur a répondu: «Bien sûr, les risques sont très élevés, mais qui ne tente rien n'a rien."

 

Okhlobystin a exprimé à plusieurs reprises sa position à l'égard de la communauté LGBT, mais avec le temps ses points de vue ont beaucoup évolué.

En 2006, il trouvait "assez stupide" la bénédiction sacerdotale aux émeutes de skinheads à l'encontre des clubs gays. Toutefois, il avait noté : "nous sommes tous en latence sexuellement instables."

Lorsque à l'automne 2011, pendant deux semaines, il a été candidat à la présidentielle virtuellement et avait présenté sa "Doctrine des 77", il avait dit sans dureté que les médias ne présentaient pas l'homosexualité comme quelque chose d'évident et de naturel. 

En 2012, il a même accepté de travailler à la télévision, où certains hommes sont gays, pour l'amour de l'image et de l'argent."

 

Mais en Décembre 2013, Okhlobystin a appelé à brûler les gays dans des fours et "Euroset", où il a travaillé comme directeur de la création, a commencé à recevoir des plaintes de la communauté LGBT. Le 7 janvier, Okhlobystin a posté à travers son compte Twitter une lettre ouverte au président pour demander le retour aux articles du Code Pénal qui criminalisent la sodomie. Cet article existait sous le numéro 121 et a été en vigueur de 1934 à 1993, il ​​contenait une peine allant jusqu'à huit ans de prison.

 

DIM_3231.jpg


 

Le Président du "Réseau LGBT de la Fédération de Russie", Igor Kochetkov, a dit aux "Izvestia" le 17 Janvier, que les avocats de son organisation se sont plaints auprès du procureur général de l'acteur, pour incitation à la haine et humiliation, atteinte à la dignité humaine en raison de l'appartenance à un groupe social (article 282). Kochetkov n'a pas adressé de plainte au nouvel employeur d'Okhlobystin - la société Baon - . Avant qu'Okhlobystin rejoigne Baon le 14 Janvier, la communauté LGBT a appelé à un boycott des produits d'"Euroset".

- Nous n'achéterons rien de Baon, ça n'arrivera jamais, dit Natalya Tsymbalova, coordonnatrice de l' "Alliance pour l'égalité des LGBT et Hétérosexuels". Elle estime que Baon "prend les miettes sur la table de quelqu'un d'autre". Le Président de l'"Association Rainbow" Andrei Obolensky estime que pour la promotion dans les médias, Baon devrait utiliser des images positives, telles que Nadezhda Tolokonnikova, Marie Alekhine ou Edward Snowden."

 

La maison mère est Baon Ekaterinburg JSC, dite "Baon", et son fondateur est Ilya Yaroshenko. Le site de la société affirme que la marque suédoise Baon est développée depuis 1991, mais, selon la base de données des marques Rospatent, Baon a commencé à être enregistré en 1999 et Yaroshenko en est personnellement le propriétaire. À ce jour, sous la marque Baon, ont été ouvert quelque 150 magasins à travers la Russie et la CEI.

 

___________________

 


 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 21:09

 

Azerbaidjan : Les funérailles d'Isa Shahmarly, leader LGBT, ont tourné à l'émeute  (Photos) 

 

7.JPG

 

traduction de l'article de Haqqin.az du 23 janvier 2014 :

http://haqqin.az/news/16057

 

 

Les enquêtes, au cours des funérailles, du président de l'organisation "LGBT libres", Isa Shahmarly, ont été obstruées par sa famille. C'est ce qu'ont raconté Turan, un ami proche du défunt, et Javid Abdullayev de cette organisation.

 

11.JPG

 

La famille du défunt n'a pas permis les enquêtes et a exercé une pression physique sur l'employé d'ANS TV, sa caméra a été brisée. Même les journalistes n'ont pas été autorisés dans le cimetière.

 

Le service Azerbaïdjanais de la BBC a rapporté que l'homme, qui s'est présenté comme l'oncle d'Isa Shahmarly, a nié devant les médias que le défunt ait eu des problèmes avec sa famille dans le passé .

 

Ses parents ont dit à ses amis qu'ils pouvaient visiter le lieu de l'inhumation dans le cimetière après les obséques, rapporte musavat.com.

 

12.jpg

 

Les villageois ont bombardé l'équipage de la voiture d'ANS TV avec des pierres et brisé  la caméra du journaliste. 

 

Les villageois n'ont pas permis aux gays d'assister aux funérailles de leur leader Isa Shahmarly qui s'était suicidé la veille, a rapporté un média local.

 

La situation s'est échauffée dans le village. Sur la scène ont été détachés des policiers supplémentaires.

 

Armés de pierres, des jeunes locaux ont menacé de mort tout représentant des minorités sexuelles, qui a essaierait d'assister aux funérailles de leur ami.

 

13.JPG

 

La cameraman d'ANS TV a aussi fait face à la colère de la jeunesse locale, elle n'a pas pu effectuer d'enregistrement.

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans LGBT
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 15:07

 

Nigeria Le procès des gays perturbé par des milliers de manifestants

 

Traduction de l'article du Huffington Post Gay Voices (22 janvier 2014) :

http://www.huffingtonpost.com/2014/01/22/nigeria-gay-trial-protest_n_4645942.html?ncid=edlinkusaolp00000003

 

nigeria_1875705c.jpg

 

 

Bauchi, Nigeria (AP) - 

 

Des milliers de manifestants massés à l'extérieur du tribunal de la charia dans une ville du nord du Nigeria, Bauchi, ont jeté des pierres dans le bâtiment pour exiger la condamnation rapide (à mort ndlr) des sept hommes arrêtés pour appartenance à des organisations gay.

 

Les agents de sécurité ont tiré en l'air pour mettre fin à la protestation et le juge a rapidement interrompu le procès. Il a ordonné que les sept accusés soient renvoyés en prison pour leur sécurité.

 

Le même tribunal, la semaine dernière, a condamné un jeune homme pour sodomie, il a été fouetté publiquement avec 20 coups de fouet. Bien qu'il ait été jugé en vertu de la loi islamique, la sienne était la première condamnation d'un homme gay au Nigeria depuis que le président a signé une loi qui criminalise encore plus l'homosexualité, dans le cadre du code pénal.

 

L'état de Bauchi est soumis à la fois au code pénal de style occidental et à la charia, en vertu duquel la sodomie est passible de la peine de mort.

 

__________________________________

 

sur le même sujet :


goodluck_jonathan.jpg.size.xxlarge.letterbox-copie-1.jpg

Le President Goodluck Jonathan


Thousands disrupt trial of gay men in Nigeria, urge speedy executions ("des milliers de manifestants perturbent le procès des hommes gays exhortant à leur exécution rapide")

http://www.thestar.com/news/world/2014/01/22/thousands_disrupt_trial_of_gay_men_in_nigeria_urge_speedy_executions.html 

 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans afrique
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 23:04

 

Un défenseur des droits des homosexuels retrouvé mort à Bakou (Azerbaidjan)

 

traduction de l'article de Radio Free Europe Radio Liberty:

http://www.rferl.org/content/azerbaijan-gay-rights-defender-dead/25238726.html

 

par le service de RFE/RL en Azerbaidjan

 

Isa-Shahmarli-1.jpg

Isa Shahmarli (à droite)

 

 

Baku le 22 janvier 2014

 

Un défenseur bien connu des droits des homosexuels en Azerbaïdjan a été retrouvé mort dans son appartement de Bakou, victime d'un suicide apparemment.

Isa Sahmarli, 20 ans, était le président de l'Azad LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres libres).

Les amis de Sahmarli disent qu'il s'est pendu.

L'activiste ouvertement gay a laissé une note sur sa page Facebook, "Je vous laisse," disait la note. "Dieu vous bénisse. Ce pays et ce monde ne sont pas fait pour moi. Je vais être heureux maintenant. Dites à ma mère que je l'aimais beaucoup. Je vous blâme tous pour ma mort. Ce monde n'est pas assez coloré pour mes couleurs. Adieu".  

La société en Azerbaïdjan, comme dans beaucoup d'autres anciennes républiques soviétiques où les relations de personnes de même sexe ont été décriminalisé dans les années 1990, reste globalement hostile à l'homosexualité. 

 

________________

 

 

Isa-Shahmarli-2.jpg

 

 

Pourtant rien n'indiquait qu'Isa soit dépressif.

Extrait d'une interview d'Isa Shahmarli sur Forobserve le 31 Octobre 2013 :

http://forobserve.wordpress.com/2013/10/31/isa-shahmarli-i-can-do-everyhting-myself-if-you-want-yo-can-achieve/#more-638

 

"Je peux tout faire par moi même. Si vous le voulez, vous pouvez réussir"

Isa dit qu'il est difficile de changer l'attitude de la société, mais que c'est possible : "Si la société avait des informations sur les LGBT ils ne les hairaient pas autant" ... 

"J'aimerais que notre société ne soit pas biaisée. Avant de haïr, informez vous sur ce qu'est l'homosexualité sur Internet. Vous êtes libres de hair ensuite. Je veux que les LGBT soient courageux. J'hésitais auparavant, mais maintenant j'ai mon propre travail. Je vis séparément de ma famille, dans ma propre maison. Je peux tout faire moi-même. Si vous le voulez, vous pouvez réussir. "

 

 

 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans LGBT
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 10:12

 

La star du 'Scrubs' russe exhorte à brûler les gays vivants

 

traduction de l'article de Ria Novosti du 13 Décembre 2013 :

http://en.ria.ru/russia/20131213/185522052/Star-of-Russian-Scrubs-Urges-Burning-Gays-Alive.html

 

MOSCOU, le 13 Décembre

 

Une star de la réponse populaire de la Russie pour la sitcom médicale américaine "Scrubs" a ajouté à l'ambiance de fixation et d'homophobie dans le pays en disant qu'il voulait brûler les homosexuels vivants car ils représentent un danger pour ses enfants.

 

Ivan-Okhlobystin-6-b.jpg


«Je les pousserait tous vivants dans le four ... c'est un danger vivant pour mes enfants», a déclaré Ivan Okhlobystin dans un chat avec ses fans dans la ville sibérienne de Novossibirsk.

Le site web du journal local News.ngs.ru a rapporté mercredi qu'Okhlobystin, père de six enfants, fulminait sur "fascisme gay" et a exigé que "pédales" soient dépouillées de leurs droits de vote, homosexualité étant une «anomalie psychique." 

L'acteur de 47 ans, est l'une des personnalités médiatiques de Russie les plus extravagantes, il  a servi comme prêtre chrétien orthodoxe en même temps qu'il était acteur jusqu'à ce que son sacerdoce soit suspendu en 2010.

Okhlobystin, un idéologue en chef du parti de la juste cause lié au Kremlin, a fait une tentative de courte durée pour la présidence en 2011. Dans ses remarques publiques antérieures, il s'est engagé à utiliser les recettes d'un livre à venir pour acheter des armes pour le régime assiégé en Syrie.

Okhlobystin a environ 50 entrées dans sa filmographie, y compris le film "Downhouse" en 2001, un récit psychédélique de "l'idiot" de Fiodor Dostoïevski.

Il est surtout connu pour "Les internes", une sitcom directement inspirée par "Scrubs". Bien que les producteurs de l'émission décrivent le spectacle comme une création originale, le médecin perpétuellement misanthrope de Okhlobystin est une claire copie d'un personnage de "Scrubs".

"Les internes" a été classé meilleur spectacle de l'année 2012 de la télévision en Russie dans un sondage réalisé par le sondeur d'Etat VTsIOM en Décembre dernier.

Le sentiment anti-gay est en hausse en Russie. Les militants des droits de l'homme disent que la législation approuvée l'an dernier pour interdire la promotion de l'homosexualité chez les mineurs a alimenté un climat d'intolérance envers la communauté gay, lesbienne, bisexuelle et transgenre.

Le présentateur de télévision de premier plan, Dmitry Kiselyov, qui était nommé cette semaine par le Kremlin à la tête d'une agence de nouvelles qui est là pour remplacer RIA Novosti, a appelé en 2012 à «brûler ou enterrer le cœur des gays» qui meurent dans des accidents de voiture.

Il s'est cependant empêché de promouvoir de brûler les homosexuels vivants, comme Okhlobystin l'a fait, cependant.

 

______________


 

Beh9iyyCMAANqIb.jpg

 

 

Une pétition pour qu'Ivan Okhlobystin soit traduit en justice pour incitation à la haine (article 282 du code pénal russe) a recueilli près de 10 000 signatures, lien vers la pétition :

http://www.change.org/petitions/%D0%B3%D0%B5%D0%BD%D0%B5%D1%80%D0%B0%D0%BB%D1%8C%D0%BD%D0%BE%D0%B9-%D0%BF%D1%80%D0%BE%D0%BA%D1%83%D1%80%D0%B0%D1%82%D1%83%D1%80%D0%B5-%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D0%B9%D1%81%D0%BA%D0%BE%D0%B9-%D1%84%D0%B5%D0%B4%D0%B5%D1%80%D0%B0%D1%86%D0%B8%D0%B8-%D0%BF%D1%80%D0%B8%D0%B2%D0%BB%D0%B5%D1%87%D1%8C-%D0%B8%D0%B2%D0%B0%D0%BD%D0%B0-%D0%BE%D1%85%D0%BB%D0%BE%D0%B1%D1%8B%D1%81%D1%82%D0%B8%D0%BD%D0%B0-%D0%BA-%D1%83%D0%B3%D0%BE%D0%BB%D0%BE%D0%B2%D0%BD%D0%BE%D0%B9-%D0%BE%D1%82%D0%B2%D0%B5%D1%82%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%B5%D0%BD%D0%BD%D0%BE%D1%81%D1%82%D0%B8-%D0%B7%D0%B0-%D1%80%D0%B0%D0%B7%D0%B6%D0%B8%D0%B3%D0%B0%D0%BD%D0%B8%D0%B5-%D0%BD%D0%B5%D0%BD%D0%B0%D0%B2%D0%B8%D1%81%D1%82%D0%B8?share_id=nIazJJIMnJ&utm_campaign=twitter_link_action_box&utm_medium=twitter&utm_source=share_petitionvia%20@ChangeOrgRus

 


Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 18:48

 

'Vladimir Poutine a déclenché une vague terrifiante d'homophobie que lui même ne peut contrôler'

 

traduction de l'article du Telegraph du 19 janvier 2014 :

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/vladimir-putin/10582915/Vladimir-Putin-has-unleashed-a-frightening-wave-of-homophobia-that-even-he-cannot-control.html?fb

 

Vladimir-Putin_2795823b.jpg

 

Dmitry Isakov a gagné la distinction douteuse d'être la première personne à tomber sous le coup de l'interdiction en Russie de la promotion de l'homosexualité. 

Il s'entretient avec Roland Oliphant de la dangereuse vague  d'homophobie que Vladimir Poutine a déclenché


Dmtry-Isakov-8-b.jpg
Le 30 Juin, de l'annnée dernière, un jeune employé de banque se trouvait au milieu de la rue Bauman, la rue piétonne centrale de Kazan, dans la lueur de la riche ville pétrolière, avec une pancarte qui indiquait "Liberté pour les gays et lesbiennes de la Russie. Assez des fascistes et des homophobes".

Dmitry-Isakov-Gay-Activist-Kazan-Russia-2-b.jpg
Dmitry Isakov, 24 ans, ne le savait pas à l'époque, mais il était sur ​​le point de gagner la distinction douteuse d'être la première personne à tomber sous le coup d'une interdiction pour la promotion de l'homosexualité qui a valu à la Russie d'être condamnée partout dans le monde et qui menace d'éclipser les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en février prochain.
Ce heurt avec la loi lui a coûté non seulement une condamnation et une amende, mais aussi son travail, dans ce qu'il dit être un exemple de la vague de ressentiment homophobe que le gouvernement russe a déclenché en flirtant avec les "politiques de de défense des valeurs familiales" .
Il avait déjà eu un avant gout de ce qui pouvait se trouver en réserve.
"Le jour précédent j'étais resté là une demi-heure sans aucun problème, comme une sorte de test", nous a t-il dit dans l'interview.
"Ensuite, je suis allé faire du shopping, et deux heures après ça deux mecs en civil se sont approchés de moi et ont commencé à lancer des insultes homophobes J'ai crié à l'aide, en direction de la police. Puis il s'est avéré qu'ils étaient de la police, et ils m'ont arrêté pour juron. "
Il a ensuite été libéré sans inculpation, mais quand il est revenu le lendemain, pour montrer "qu'il ne se laisserait pas intimider par de telles pressions," il a été arrêté de nouveau rapidement. Cette fois, cependant, il ne s'en tirera pas avec une simple tape sur les doigts (il fut passé au tabac, ndlr).


Lr1CNi0w6SE.jpg

"Il s'est avéré que Poutine avait signé la loi sur la propagande quelques heures plus tôt. J'ai appris que j'étais formellement inculpé une semaine plus tard," a t-il dit.
Une audience avec beaucoup de retard l'a finalement déclaré coupable le 19 Décembre, lui infligeant une amende de 4000 roubles (80 £ , 97 €), la peine minimale, faisant de lui la troisième personne après deux autres militants des droits des homosexuels à être reconnu coupable du nouveau délit.
Mais ce n'est pas tant la condamnation dont il est inquiet (il est attendrissant), que le message insidieux que la loi a envoyé à la société sur la façon dont les minorités sexuelles peuvent, et même devaient, être traitées.

"Le problème avec cette loi est qu'elle envoie un signal qui dit que les homosexuels sont des gens que vous pouvez condamner, que vous pouvez insulter, et que vous pouvez peut-être même tabasser."
Il dit qu'il avait eu son propre goût de l'homophobie semi-officielle, quand il a été renvoyé de son travail à la banque appartenant à l'Etat, quelques semaines après son arrestation, le responsable de la filiale régionale ne laissant aucun doute quant à la raison de cette éviction. "Il m'a fait comprendre que je pouvais soit faire campagne pour les droits des homosexuels, soit travailler ici, mais pas les deux», a déclaré Mr Isakov.
La loi interdisant la promotion de l'homosexualité aux moins de 18 ans a été défendue par leurs partisans, dont Mr Poutine, en tant que mesure de protection des enfants.

"Nous n'avons rien interdit, et nous n'attrapons pas n'importe qui dans la rue, les [gays et les lesbiennes] peuvent être tout à fait à leur aise, mais laissez les enfants tranquilles s'il vous plaît", a déclaré Mr Poutine dans ses derniers commentaires sur la loi controversée, ce vendredi.

Mais les opposants disent qu'elle est utilisé pour interdire toute activité publique possible par les groupes de gays et de lesbiennes au motif que l'enfant pourrait voir un drapeau arc en ciel.
Nikolai Alexeyev, qui est un éminent militant russe des droits des homosexuels, est avec Mr Isakov une des trois seules personnes à être condamnées en vertu de la loi, il nous a révélé que 70 des 80 demandes officielles pour diverses activités publiques ont été refusées pour ces motifs, à Moscou seulement, dans les trois derniers mois.

AlxQYXZQ-O4.jpg


"Nous n'avons même pas le droit de lutter contre la discrimination", a déclaré Mr Isakov. "Parce que ça muselle efficacement les gays du droit de se battre contre la discrimination par des manifestations publiques - un droit que devrait avoir n'importe quelle minorité - il est très probable que cela conduise à des attitudes qui deviennent encore plus intransigeantes."

Et tandis que Mr Poutine prêche la tolérance, une litanie de discours violemment homophobe d'autres personnalités publiques ont conduit les militants de gauche des droits humains et les kremlinologues à se demander si son flirt avec les valeurs traditionnelles de la famille n'avait pas déclenché un monstre qu'il ne peut lui-même plus contrôler.

La marée montante de la rhétorique anti-gay a atteint un nouveau point critique le mois dernier, quand Ivan Okhlobystin, acteur populaire et ancien prêtre orthodoxe, a effectivement suggéré un holocauste gay.

"Je les pousserai tous [les homosexuels] vivants dans le four. C'est Sodome et Gomorrhe. Je suis un croyant et je ne peux pas être indifférent, c'est un danger direct pour mes enfants.", At-il dit.

Plus tôt ce mois-ci il a fait un appel public à Mr Poutine afin de rétablir la loi de l'ère soviétique criminalisant les relations homosexuelles, qui a été abrogée en 1993. Il a été soutenu par l'un des plus hauts dignitaires religieux du pays.
Les autorités n'ont entrepris aucune démarche pour inculper Mr Okhlobystin pour ces éruptions conformément au strict droit anti-extrémisme de la Russie, et il a même concrétisé un accord publicitaire avec une marque de mode de Moscou sur leur dos.

2-copie-2.JPG
"Je voudrais entasser tous les gays vivants dans un four" une pétition pour qu'Ivan Okhlobystin soit traduit en justice pour incitation à la haine (article 282 du code pénal russe) a recueilli près de 10 000 signatures (*)

«Après [l'appel à criminaliser les relations homosexuelles] nous avons décidé que c'était notre homme," a déclaré aux médias russes Ilya Yaroshenko, le propriétaire de la marque Baon, après que l'accord ait été annoncé mardi.
"Okhlobystin est plus conforme à notre public cible, les valeurs de notre marque, la famille, l'orthodoxie, pour lesquelles il se bat maintenant."

Et il a même gagné l'accord implicite de la puissante Eglise orthodoxe russe, avec un haut dignitaire religieux qui a suggéré un référendum sur l'idée.

«Nous sommes une démocratie et c'est la majorité de notre peuple, pas une force extérieure, qui doit déterminer ce que nous considérons comme une infraction pénale. Différentes sociétés à différents moments ont traité les relations de même sexe de différentes manières, mais le plus souvent comme un crime" a expliqué l'archiprêtre Vsevolod Chaplin, porte-parole du chef de l'Eglise orthodoxe russe, dans une interview avec le quotidien Izvestia. 
"Nous allons demander aux gens s'ils sont prêts pour ça."

Le vendredi des militants orthodoxes de Saint-Pétersbourg ont été signalés en train de faire la collecte de signatures en faveur d'une telle mesure dans la file d'attente pour la visite des saintes reliques prêtées par la Grèce.

La probabilité d'une telle démarche régressive est éloignée. Mr Poutine lui-même a clairement déclaré qu'il ne soutiendrait jamais une telle démarche, et dans un signe de malaise au sommet, les législateurs les plus fidèles du Kremlin ont dénoncé l'idée.

Mr Alexeyev, qui est cinglant sur la prétention de Mr Poutine à expliquer que la loi sur la propagande n'a aucun impact sur la vie des gens gays ordinaires, l'a appelé politiquement impossible.
Cela, fait-il remarquer, compromettrait l'adhésion de la Russie au Conseil de l'Europe.

Mr Isakov, cependant, n'en est pas si sûr. "Je pense que nous pourrions voir quelque chose comme ce qui se passe actuellement au Nigeria. Cela va s'aggraver. Surtout après les Jeux Olympiques", at-il dit.
Mais alors qu'ils sont divisés sur la manière dont des choses bien pires pouvaient arriver, les militants et les gays ordinaires qui sont prêts à parler sont presque unanimes sur une chose - ils se sentent pris en otages comme des boucs émissaires politiques par un régime désireux de détourner l'attention de ses propres défaillances .


Anton-Krasovsky-3.jpg
"Le climat et l'hostilité, sont devenus bien pire [dans les six derniers mois]", a déclaré Anton Krasovsky, un présentateur de télévision qui a été licencié après avoir fait son comng out en direct en signe de protestation contre la loi l'été dernier.
"Et c'est de là que tout provient. Dans l'Union soviétique des années 1960 et 1970, les Juifs étaient la minorité qui jouait ce rôle, maintenant ce sont les gays - Et cela va s'aggraver aussi longtemps que Poutine reste au pouvoir."
 
________________________________
(*) http://www.change.org/petitions/%D0%B3%D0%B5%D0%BD%D0%B5%D1%80%D0%B0%D0%BB%D1%8C%D0%BD%D0%BE%D0%B9-%D0%BF%D1%80%D0%BE%D0%BA%D1%83%D1%80%D0%B0%D1%82%D1%83%D1%80%D0%B5-%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D0%B9%D1%81%D0%BA%D0%BE%D0%B9-%D1%84%D0%B5%D0%B4%D0%B5%D1%80%D0%B0%D1%86%D0%B8%D0%B8-%D0%BF%D1%80%D0%B8%D0%B2%D0%BB%D0%B5%D1%87%D1%8C-%D0%B8%D0%B2%D0%B0%D0%BD%D0%B0-%D0%BE%D1%85%D0%BB%D0%BE%D0%B1%D1%8B%D1%81%D1%82%D0%B8%D0%BD%D0%B0-%D0%BA-%D1%83%D0%B3%D0%BE%D0%BB%D0%BE%D0%B2%D0%BD%D0%BE%D0%B9-%D0%BE%D1%82%D0%B2%D0%B5%D1%82%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%B5%D0%BD%D0%BD%D0%BE%D1%81%D1%82%D0%B8-%D0%B7%D0%B0-%D1%80%D0%B0%D0%B7%D0%B6%D0%B8%D0%B3%D0%B0%D0%BD%D0%B8%D0%B5-%D0%BD%D0%B5%D0%BD%D0%B0%D0%B2%D0%B8%D1%81%D1%82%D0%B8?share_id=nIazJJIMnJ&utm_campaign=twitter_link_action_box&utm_medium=twitter&utm_source=share_petition
via @ChangeOrgRus     
Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 22:16

 

Maxim Marcinkiewicz ('Machette') avait fait une demande d'asile politique à Cuba avant son arrestation 

 

dfl1vwl05DQ.jpg

 

Il demandait une peine virtuelle pour des crimes virtuels requis par des procureurs incompétents,

 

Voici sa demande effectuée en Décembre 2013 :

 

"Attention! Demande officielle d'asile politique !

Propositions pour l'enquête et le procès.

Le cas contre moi est très novateur. Il n'y a pas de victimes, pas de dommages et intérêts . 

 

Bohun-6.JPG


Les recherches ont été faites par des professionnels incompétents . L'infraction a été commise virtuellement. 

Les accusations ont été portées sans ma participation . J'ai été arrêté par contumace . 

Contrairement aux élèments qui ont été portés à l'attention d'​​Interpol, la résolution pour délivrer un mandat d'arrêt international est illégale. 

J'ai plaidé non coupable. Je suis en Amérique latine et je n'ai pas d'argent pour un retour en Russie.

 

_T65k__Qwfs.jpg


Compte tenu de tout ce qui précède il est logique que je demande :

Des interrogatoires et des procès effectués sur des support médias ouverts avec ma participation sur Skype . 

Dans le cas d'une condamnation elle devrait être prise afin que j'effectue ma peine virtuellement, en mettant un avatar où je figure comme étant en prison pour une durée déterminée par le tribunal .

 

Maxim-Martsinkevich-en-prison.jpg


Ce serait juste et proportionnel, et en même temps cela apporterait à la jurisprudence une méthode innovante 

de faire les choses.

Répondre à cette demande par un consentement exprès.

 

Sincèrement , M. Marcinkiewicz"

 

L'original en russe est tiré de sa page VKontrate :

 http://vk.com/restrukt 


"Внимание! Официальное обращение с Острова Свободы! 

Предложение к следствию и суду.

Дело против меня очень нестандартное. Нет потерпевших. Нет ущерба. Экспертиза проведена недееспособными специалистами. Преступление совершено виртуально.

 

safari-en-Ukraine-Maxim-Martsinkevich-3-copie-1.JPG

 

Обвинение предъявлено без моего участия. Арестован я заочно. Выписано противоречащее уставу Интерпола, а значит и незаконное постановление об объявлении меня в международный розыск. Я виновным себя не признаю. Нахожусь в Латинской Америке и вернуться в Россию пока нет денег. 

Учитывая все вышеизложенное и руководствуясь логикой прошу:

Допросы и судебные заседания проводить в открытом для СМИ режиме с моим участием по скайпу. 

 

kpX_lSOUosM.jpg


В случае вынесения обвинительного приговора обязуюсь отбывать наказание виртуально, поставив аватарку, где я нахожусь за решеткой, на срок, определенный судом. 

Это было бы справедливо и соразмерно, а заодно ввело бы в судебную практику инновационный метод ведения дел. 

Репостом прошу выразить согласие. 

С уважением, Марцинкевич М.С."

 

extrait d'une de ses vidéos postées sur VKontrate "les cris de la pédale irakienne" :

 

safari-en-Ukraine-Maxim-Martsinkevich-7.JPG


http://twitpic.com/dkm4t9 

 

________________________
Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 20:30

 

A Moscou et dans d'autres villes de Russie ont eu lieu des rassemblements anti fascistes à la mémoire de Markelov et Babourova 

 

72853.JPG

 

Traduction de l'article de Grani.Ru du 19/01/2014 19 janvier 2014 :

http://grani.ru/Politics/Russia/activism/m.223543.html

 

 

Plusieurs centaines de personnes ont participé à un rassemblement à la mémoire de l'avocat Stanislav Markelov et de la journaliste Anastassia Babourova, selon le correspondant de "Grani".


72844.JPG
A 14h30 une colonne de manifestants a commencé Place Novopushkinsky, puis du boulevard Tversky vers Prechistinka où ont été abattus Markelov et Babourova. Sur le chemin, les participants ont scandé des slogans anti-fascistes et anti-capitalistes.

72842.JPG
LGBT Contre le Facisme
Le cortège a été divisé en plusieurs colonnes. La colonne ordinaire de tête était suivie d'une colonne avec le parti LGBT "Yabloko" et le bloc anarchiste rouge et noir. Les drapeaux dans la marche avaient été interdits.


72856.JPG


Une action a été réalisée par la pose de fleurs sur le lieu de la mort de Markelov et Babourova. L'action a eu lieu presque sans incident, tel que cela a été rapporté par des témoins oculaires qui ont twitté, une seule provocation a été faite contre la colonne LGBT.


72849.JPG
Non aux Fascismes de toutes sortes

Juste après la manifestation sur Loubianka un inconnu a attaqué trois anti-fascistes qui revenaient de la marche.

Kirill-Medvedev-poet-punched.jpg
Kirill Medvedev, poéte, lors d'une précédente agression

Kasparovu.Ru a déclaré que Kirill Medvedev, était un de ceux qui ont été attaqués.
Selon lui, son ami Michael Griboyedov a eu son visage fortement brisé.

Dans le cadre d'une procession le long des boulevards des mesures de sécurité sans précédent ont été prises : les travailleurs chargés de l'application de la loi étaient plusieurs fois plus nombreux que les manifestants. Les policiers en uniforme de service étaient présents sur l'ensemble de l'itinéraire de la procession.

vidéo de l'évènement par Dmitry Zbikova (Youtube) :


72839.JPG
Photos Eugenia Mikheyeva

Des actions à la mémoire de Stanislav Markelov et Anastasia Babourova ont également eu lieu à Nijni-Novgorod, à Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Irkoutsk, Kemerovo, Tyumen et Syktyvkar. Des actions à l'étranger se sont tenues à Athènes, Berlin, Munich, Paris, Le Caire, Dublin et de Sébastopol.


stanislav_markelov_itar-tass-copie-1.jpg

L'avocat Stanislav Markelov et la journaliste Anastassia Babourova ont été tués le 19 Janvier 2009 à Moscou Prechistenke, immédiatement après une conférence de presse de l'avocat.


picturekes.jpg


Selon le verdict du jury du tribunal municipal de Moscou, Nikita Tikhonov et son épouse de droit commun Yevgenia Khasis, ont commis un crime dans le cadre de la participation active contre le mouvement anti-fasciste de Markelov et son activité professionnelle ayant pour but de protéger les personnes ayant une idéologie anti-fasciste. Le jury du tribunal municipal de Moscou sur la base du verdict de culpabilité a condamné Tikhonov à la prison à vie, et Khasis a été condamnée à 18 ans de prison. 

_____________________________

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 13:19

 

Guido Westerwelle "Avant que je ne meure, être gay sera une évidence" 

traduction de l'article du Stern du 15 janvier 2014 :

http://www.stern.de/politik/deutschland/guido-westerwelle-bevor-ich-sterbe-wird-schwulsein-eine-selbstverstaendlichkeit-sein-2083215.html

 

Gudio Westerwelle a été le premier ministre des Affaires Etrangères allemand à s'être Pacsé avec un homme. Maintenant qu'il n'a plus de fonction officielle - il fait partager ses expériences dans un entretien avec le Stern.

 

guido_westerwelle_homosexua_fitwidth_489.jpg

L'ancien ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, postule que la société n'est pas encore assez éclairée quand il s'agit de la question de l'homosexualité © Hans-Jürgen Burkard

 

L'ex-ministre des Affaires étrangères Guido Westerwelle (FDP) attend que la chancelière Angela Merkel (CDU) fasse avancer l'égalité des homosexuels, de l'union civile vers le mariage.

Dans l'interview, le rédacteur en chef du Stern, Dominik Wichmann, raconte que l'homme de 52 ans avait suivi avec attention la déclaration sensible du porte-parole du gouvernement sur le coming out de l'ancien joueur de football national, Thomas Hitzlsperger. Mais ce n'était que ses premières prises de parole.

 

Westerwelle au Stern : "Je préférerais, si c'est ce qui a si bien progressé sous notre 'règne', que ceci soit également accompli, à savoir l'égalité juridique complète des unions civiles de même sexe avec le mariage."

 

La chancelière l'a entre ses mains

 

Sur la question de savoir s'il avait été frustré par le manque de volonté de la chancelière sur la pleine égalité, l'ancien ministre des Affaires étrangères a déclaré: "Oui, mais maintenant elle l'a entre ses mains ..." Il se féliciterait, si les mots du porte-parole du gouvernement se traduisaient en actes politiques.

 

L'Allemagne, dans les yeux de l'ancien dirigeant du FDP, malgré tout, n'est pas une société encore suffisamment éclairée. Dans l'entrevue avec le Stern, il a rappelé que le samedi même avant la confession de Hitzlsperger, l'ancien ministre du Travail, Norbert Blum (CDU), avait dit que l'égalité des unions homosexuelles était une sorte de phénomène d'esprit du temps auquel la Cour Constitutionnelle fédérale ne devrait pas succomber. Néanmoins, la CDU avait toujours été son partenaire de cœur a déclaré Westerwelle : "Le SPD n'était en général pas mieux, quand il s'est agit d'esprit étroit l'Allemagne a toujours été une très très grande coalition .."

 

Westerwelle se rendrait à Sotchi

 

Westerwelle a pointé, dans l'entrevue avec le Stern, les allégations passées selon lesquelles il n'avait pas pris clairement position, du temps où il était vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères, ni assez fortement sur la discrimination à l'égard des homosexuels dans les pays arabes et d'Europe orientale. "Je l'ai toujours fait, là où c'était nécessaire. Mais j'étais en premier ministre des Affaires étrangères et en second un ministre des Affaires étrangères gay." Même en Arabie Saoudite, où les homosexuels risquent la peine de mort, j'ai beaucoup parlé des droits civils et de la liberté d'expression "d'une manière raisonnable et diplomatique, comme c'est habituel pour les controverses internationales".

 

Contrairement au président Joachim Gauck qui ne fera pas de visite en Russie pour les Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, Westerwelle ferait un tel voyage. Si il était encore ministre des Affaires étrangères, il irait, "et il irait accompagné", a t'il déclaré au Stern .

 

Westerwelle, qui vit avec le manager d'événements Michael Mronz, en partenariat enregistré depuis Septembre 2010, entra dans la conversation sur le sujet des enfants: "Si j'étais dix ans plus jeune, j'en aurais, oui." Cela ne le rend pas malheureux, mais plutôt "songeur". Enfin, la discrimination des unions homosexuelles est souvent justifiée par le fait qu'elles ne peuvent pas engendrer des enfants. Il s'est alors demandé si dans les mariages hétérosexuels, ceux qui n'avaient pas d'enfants n'étaient pas mieux.

 

Selon le point de vue de Westerwelle, il faudra du temps avant que le sujet de l'homosexualité soit devenu un fait généralement accepté. Mais il s'est montré visiblement confiant: "Je vous le dis, avant de céder la cuillère ('passer l'arme à gauche'), être gay sera une évidence", a déclaré l'ancien ministre des Affaires étrangères au Stern.

 

_____________________________

 

 

 

 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 16:21

 

Maxim Marcinkiewicz called 'Slasher' is detained in Cuba

transation of the article by LifeNews.Ru on january 18 2014 :

http://lifenews.ru/news/125649

 

4

 

 

The head of the "Occupy-pedophilia", was arrested on request to enforcement agencies of the law of the Russian Federation, he will soon be delivered to Russia.

2-copie-1
you may see the video on LifeNews page : http://lifenews.ru/news/125649

The police detained in Cuba the Internet known activist, the nationalist and founder of the "Occupy-pedophilia" group, Maxim Marcinkiewicz, better known under the pseudonym of 'Slasher'. 

As we already said in 'LifeNews' yesterday morning, the Russian police filed an application on the Interpol wanted list on behalf of Marcinkiewicz. A few hours after receiving the official document from the international organization, the central hotel in Havana, where, according to operational information resided 'Slasher', was raided by the police.

"The Cuban police raided his hotel room," said a source within the law enforcement agencies. "All the equipment was confiscated, it was being used by Maximus Marcinkiewicz, including his cell phone and laptop." According to sources, Marcinkiewicz is still not reachable. 

Despite the fact that the arrest took place at about 8 PM, Moscow time, Friday, January 17, the police officially advised its Russian counterparts on the Functioning of the operation until Monday. The lawyer of Maxim Marcinkiewicz, Alexei Mikhalchik, contacted his client on Friday afternoon. Since then, the human rights activist has not yet spoken with Tesak.

Remember that on December 13, 2013, Marcinkiewicz was arrested in absentia by the District Court of Kuntsevskaya on extremism charges. The reason for extremism charges under Article 282 of the Penal Code, "incitement to hatred or hostility and humiliation, damage to human dignity and violence" lived on three videos posted on YouTube, where 'Slasher' acts in the spirit of the skinhead subculture, and where he supports namely pogroms in Biryulyovo. 

In the videos, Marcinkiewicz urge to expel Russian immigrants from Central Asia, accusing them of serious crimes. A language examination showed that they contain statements and calls to incite hatred or enmity on a national basis. This is also verified in the video clips of the movement "Occupy pedophilia."

Earlier in an interview with LIFEnews, Maxim Marcinkiewicz, against whom a trial is also being investigated for incitement to hatred, said he did not intend to return home, even if the prosecution was stopped . 


 

According to Marcinkiewicz, the investigation against him is revenge for his action against pedophiles.

 

__________________________________

 

. video "Russia : when neo nazis humiliate young gay Russians and mock the rainbow flag"

 

triangle rose

 

http://youtu.be/-mk7pIPX3SY

 

. video "Ukraine : Alexander Bohun, young X Factor star, was attacked by a Russian neo nazi mob (extracts)"

 

Bohun 9 b

 

http://www.wat.tv/video/ukraine-alexander-bohun-jeune-6jlov_2g79l_.html

 

 

As Maxim Marcinkiewicz removed almost all of its incriminating videos on his VKontrate page, these two, and others are available for the Russian justice (Jean Rossignol)

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans russie
commenter cet article