Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 12:02

Le débat sur le mariage gay gagne l’Allemagne

Article de Frédéric Lemaître dans Le Monde du 2 juin 2015 :

 

L’approbation, par référendum, du mariage homosexuel dans l’Irlande catholique, le 22 mai 2015, provoque un vif débat en Allemagne. Lundi 1er juin, 150 personnalités ont écrit à la chancelière, Angela Merkel, pour que les couples homosexuels puissent à l’avenir bénéficier des mêmes droits que les couples hétérosexuels. Des artistes, des écrivains, plusieurs dirigeants des Verts, de Die Linke (la gauche radicale), des membres du Parti libéral (dont Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, ministre de la justice de 2009 à 2013) mais aussi des responsables sociaux-démocrates et même deux membres de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) jugent qu’« il est temps d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe ». Depuis 2001, les couples homosexuels peuvent conclure un « contrat de vie commune » mais restent désavantagés en matière de fiscalité et d’adoption.

"Pas de Mariage de 2ème Classe"

"Pas de Mariage de 2ème Classe"

Le débat sur le mariage gay gagne l’Allemagne

 

Les signataires ne demandent pas à la chancelière d’y être favorable, mais simplement de laisser les députés se prononcer en conscience sur le sujet sans être obligés de suivre une quelconque consigne de leur parti. Exactement ce que propose de son côté Christine Lüders, présidente de la Haute Autorité fédérale contre les discriminations :

« Je suis certaine qu’une grande majorité des parlementaires est en faveur du mariage gay », a-t-elle affirmé lundi 1er juin.


Dans un tel cas de figure, l’issue du vote ne fait, en effet, aucun doute. Non seulement parce qu’ensemble le Parti social-démocrate (SPD), les Verts et Die Linke, trois partis qui sont favorables au mariage pour tous, y détiennent une courte majorité, mais aussi parce que nombre de députés conservateurs approuvent une telle mesure. La population aussi, d’ailleurs.

Selon un sondage publié ce week-end par le Spiegel, 75 % des Allemands pensent que les homosexuels devraient bénéficier des mêmes droits en matière d’adoption. Même les électeurs conservateurs sont majoritairement de cet avis.


Désaffection de la CDU


Pourtant, il est peu probable que la CDU évolue prochainement sur le sujet. Volker Kauder, président du groupe conservateur au Bundestag, l’homme le plus important dans le parti après la chancelière, avait déclaré la semaine dernière que « le mariage, au sens de la loi fondamentale, c’est l’union d’un homme et une femme » et qu’il ne jugeait pas « juste » la pleine adoption d’un enfant par un conjoint.

En 2013, au nom de l’égalité entre homosexuels et hétérosexuels, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe avait jugé que les homosexuels devaient pouvoir adopter un enfant déjà adopté par leur conjoint. Une décision que la CDU avait désapprouvée.

LES DIRIGEANTS DE LA CDU ONT EU, SELON « DIE WELT », UNE DISCUSSION PASSIONNÉE D’UNE HEURE ET DEMIE SUR LE SUJET. DU JAMAIS-VU


Certains responsables de la CDU, inquiets de la désaffection dont est victime leur parti, notamment auprès des classes urbaines aisées, sont favorables à une évolution.

Peter Tauber, le jeune secrétaire général de la CDU, qui veut incarner un conservatisme « branché », est de ceux-là. En 2014, il a pour la première fois laissé les membres de l’Union des gays et lesbiennes (LSU) organiser leur réception annuelle au siège berlinois du parti.

Sa page Facebook n’a jamais eu autant de succès que lorsque, après le vote irlandais, il a demandé leur avis à ceux qui le suivaient sur le réseau social. En vingt-quatre heures, plus de 10 000 personnes se sont exprimées. Une large majorité d’entre elles était favorable au mariage homosexuel, mais une minorité y semblait très hostile.

Le débat sur le mariage gay gagne l’Allemagne

Signaux conservateurs


Lundi 1er juin, les dirigeants de la CDU, réunis comme chaque début de semaine, ont eu, selon le quotidien conservateur Die Welt, une discussion passionnée d’une heure trente sur le sujet. Du jamais- vu. Selon plusieurs participants, Angela Merkel aurait repris les arguments de Volker Kauder, refusant le mariage pour tous. Il a été décidé de ne pas aller plus loin que ce que prévoit le contrat de coalition conclu avec le Parti social-démocrate. Or, justement, sur ce thème qui avait donné lieu à des discussions acharnées, le SPD n’a pas obtenu grand-chose. A peine plus que la prise en compte de l’arrêt de Karlsruhe sur l’adoption.

Mercredi 27 mai, le ministre de la justice, Heiko Maas (SPD), a bien présenté un projet de loi sur le sujet, mais les modifications apportées sont mineures. Une égalité de traitement est « difficilement réalisable » tant que les conservateurs sont au pouvoir, a déclaré le ministre.


En fait, tout se passe comme si le SPD n’était pas mécontent de montrer que sur ce sujet une véritable divergence de vues l’oppose à la CDU. De son côté, cela fait plusieurs années qu’Angela Merkel, qui a fait avaler nombre de couleuvres à ses partisans (sortie du nucléaire, fin du service militaire, double nationalité pour les Turcs nés en Allemagne…), utilise la politique familiale pour leur envoyer de temps à autre des signaux conservateurs – notamment à l’Union chrétienne-sociale (CSU) en Bavière.


Combien de temps cela peut-il durer ?

 

Peu de temps, si l’on en croit Kathrin Göring-Eckardt, coprésidente des Verts au Bundestag. Cette femme, qui fut jusqu’en 2013 l’une des principales dirigeantes de l’Eglise protestante d’Allemagne, s’est dite convaincue que « le vote des Irlandais [allait] accélérer l’égalité de traitement en Allemagne ». Pour elle, la CDU et la CSU « ne pourront pas se soustraire indéfiniment au débat sur le mariage pour tous ». Une façon de sous-entendre que, si Angela Merkel veut gouverner avec les Verts après 2017, comme elle l’a clairement indiqué lors du congrès de la CDU en décembre 2014, il faudra que cette question figure dans le contrat de mariage que les deux partis devront alors conclure.

Le débat sur le mariage gay gagne l’Allemagne
Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 09:40
Photo de la fondation de l'Alliance contre l'homophobie le 14 Août 2014 à Lübeck: Danny Clausen-Holm accueille les invitésé

Photo de la fondation de l'Alliance contre l'homophobie le 14 Août 2014 à Lübeck: Danny Clausen-Holm accueille les invitésé

La communauté turque adhère à l'alliance contre l'homophobie

 

traduction de l'article de Queer De du 11 Novembre 2014 :

http://www.queer.de/detail.php?article_id=22666

 

Dans le cadre de la Conférence annuelle "True Diversity 2014", qui a eu lieu lundi au parlement de Kiel, la communauté turque du Schleswig-Holstein et le Conseil régional de la jeunesse ont signé la "Déclaration de Lübeck pour l'acceptation et le respect". 

Ces deux organisations ont créé l'"Alliance contre l'homophobie" du Schleswig-Holstein. 

 

L'Alliance a été fondée en Août d'après le modèle de Berlin. Tous les signataires s'engagent à s'opposer à toute forme de discrimination dans la vie de tous les jours.

 

De la "Conférence annuelle True Diversity 2014", avec près de 100 participants, sera tiré, d'après les résultats de la LSVD (Fédération des lesbiennes et gays d'Allemagne), un plan d'action pour l'acceptation des différentes identités sexuelles dans le Schleswig-Holstein qui sera présenté à Kiel.

Tout au long de l'année, des activités et des manifestations ont été organisées dans tout l'État. "C'est étonnant de voir tout ce que les membres de la LSVD ont apporté cette année en faisant du bénévolat sur ​​le terrain", rapporte Samiah El Samadoni, chef de l'Unité anti-discrimination de l'état. "Le premier vocable de ce qui a été obtenu bénévolement par la LSVD, en termes d'acceptation des identités sexuelles diverses, dans un langage simple, est, extrêmement bien fait".

 

La ministre des égalités, Kristin Alheit, qui a ouvert la conférence, a également souligné la participation aux "actions-photos" sur les CSD à Kiel, Lübeck et Neumünster.

Le plan d'action a "déplacé beaucoup de monde", a déclaré le politicien du SPD, "parce que beaucoup de personnes se sont impliquées - et parce qu'elles ont déclenché quelque chose chez les autres".

Alheit a promis qu'elle ferait de même en 2015 pour que les activités contre l'homophobie existantes se renforcent "dans l'ensemble du gouvernement de l'État élargi" et que la "bonne coopération avec les associations de la CDD de Kiel et Lübeck continue - ainsi qu'avec NaSowas et HAKI e.V.".

 

Le thème principal de la conférence annuelle était "l'image des lesbiennes, gays et transgenres dans la presse".

La scientifique chargée de la communication et journaliste, Elke Amberg, a parlé de la façon dont les médias parlent des transgenres, lesbiennes et gays et les conséquences qu'engendrent leurs reportages sur la perception du public.

(CW)

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 11:58

L'ambassade britannique à Berlin marie désormais les couples de même sexe

traduit de UKinGermany du 11 Novembre 2014 :

https://www.facebook.com/UKinGermany/photos/a.373074046094150.80563.130974066970817/712406978827520/?type=1

 

Le gouvernement britannique a étendu la loi sur le mariage pour les couples de même sexe l'année dernière. A partir de maintenant, il est possible de se marier à l'ambassade britannique à Berlin pour les partenaires de même sexe de nationalité non allemande, britannique ou autre.

 

Notre ambassadeur explique:

"La Grande-Bretagne est fière d'être une société diversifiée et cosmopolite à tous les égards. Nous reconnaissons le mariage entre couples de même sexe et nous sommes impatients de célébrer désormais les mariages entre conjoints de même sexe dans l'ambassade britannique en Allemagne ".

L'ambassade britannique à Berlin marie désormais les couples de même sexe
Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 15:05

Adidas s'engage à lutter contre l'homophobie dans le sport

 

traduction de l'article de Queer.De du 7 mars 2014 :

http://www.queer.de/detail.php?article_id=21155

 

 

resource.jpg

Trois bandes dans l'arc en ciel: Adidas a signé la «Déclaration de Berlin» pour la gestion de la diversité

 

 

C'est la première entreprise de fabrication d'articles de sport a avoir signé la "Déclaration de Berlin" de Herzogenaurach.

 

Il y a huit mois, la Fondation fédérale Magnus Hirschfeld a lancé la "Déclaration de Berlin" contre l'homophobie dans le sport, et a encore ajouté de nouveaux supporters.

 

La cinquantième signature vient d'être apportée par le PDG d'Adidas-groupe, Herbert Hainer. Après de nombreuses associations de foot, de responsables sportifs et politiques, c'est la première entreprise de fabrication d'articles de sport de Herzogenaurach, qui s'engage dans une "action active contre l'homophobie à tous les niveaux du sport."

 

La signature a eu lieu le 14 Février. La société a fait part de son engagement publiquement dans son blog en langue anglaise.

 

"En bonne compagnie avec les célèbres clubs de foot tels que le Bayern de Munich et les fédérations sportives telles que la DFB et la Bundesliga allemande, le Groupe Adidas est la première entreprise qui, avec la signature du document, affirme clairement sa position contre la discrimination à l'égard des homosexuels sur le terrain", a écrit Johannes Donath le 20 Février.

 

 

Adidas veut de la diversité "mais aussi mettre en avant et promouvoir"

 

adidas-regenbogen-b250.jpg

Depuis l'année dernière, Adidas a également son propre réseau d'employés LGBT

 

"La diversité est ancrée dans nos objectifs, nous sommes convaincus que les idées différentes, les différentes forces, intérêts et milieux culturels, obligent les gens à la réussite", a déclaré la porte-parole d'Adidas, Simone Lendzian, à la presse, en réponse à la question de queer.de sur la motivation du groupe . "Nous essayons non seulement de gérer la diversité qui a émergé chez nous, mais nous voulons aussi la promouvoir activement et plus encore, par exemple, en recrutant délibérément.

 

"Pour ce qui est de la diversité, Adidas a longtemps été exemplaire", a confirmé Jörg Litwinschuh, directeur général de la Fondation fédérale Magnus Hirschfeld.

 

Ainsi, le fabricant d'articles de sport était présent l'année dernière, entre autre, au salon pour l'emploi lesbien, gay et équitable "Sticks & Stones", où l'idée de son propre réseau d'employés LGBT a été créée. Aujourd'hui, le groupe est composé d'environ 20 personnes.

 

"La signature de la Déclaration de Berlin par Adidas est un signal très important", a ajouté Litwinschuh. "Jusqu'à présent, les entreprises étaient encore prudentes, mais c'est si important que même les sponsors des associations et des clubs également, quand il s'agit de la promotion de l'acceptation, se tiennent du même côté".

 

Le Groupe Adidas est considéré par Nike comme le deuxième plus grand fabricant de vêtements de sport dans le monde. Dans de nombreux pays, dont la Russie, il est le leader du marché. La société cotée a près de 47 000 employés, le chiffre d'affaires annuel d'environ 15 milliards d'euros. Le Groupe Adidas est propriétaire des marques Adidas, Reebok et TaylorMade. (Cw)

 

_________

 

 

Le Foot contre l'Homophobie - Le Foot pour la diversité 


La Déclaration de Berlin

(17 juillet 2013)


traduit de fussball-fuer-vielfalt.de (le foot pour la diversité) :

http://www.fussball-fuer-vielfalt.de/index.html#



ClipboardImage2.jpg

Angela Merkel : "Il vit dans un pays où il ne doit pas avoir peur de faire son coming out.  Nous pouvons seulement donner le signal qu'il ne doit pas avoir peur."


Ensemble contre l'homophobie, pour la diversité, le respect et l'acceptation dans le sport.

Comme acteurs et partenaires commerciaux à l'intérieur du sport, nous sentons sa force d'intégration et notre obligation envers notre société. Le sport est synonyme de variété, il relie les gens de différentes origines, idéologies et attributs personnels.

Les valeurs centrales dans le sport sont le respect, la tolérance et le fair-play. Nous reconnaissons fortement la mise en œuvre inconditionnelle de ces valeurs dans le sport.

Dans de nombreux secteurs du sport, les tendances homophobes sont toujours très fortes, les athlètes gays se sentent discriminés et limités dans leurs possibilités de développement. De plus, leur orientation sexuelle en font la cible de harcèlements, d'insultes, ainsi que les exutoires des peurs, des frustrations ou des agressions dans le sport.

Nous nous engageons donc dans une action active contre l'homophobie à tous les niveaux du sport. Nous appuyons les mesures visant à promouvoir un climat sans préjugés et à créer une culture de la diversité vécue sur la base de l'appréciation et le respect mutuel. Ces mesures doivent viser en particulier les adolescents et les jeunes adultes afin de renforcer les attitudes appropriées dans le cadre du développement de leur identité.


Afin de fournir les actions nécessaires à l'égard des destinataires, des données empiriques fiables sur l'homophobie dans le sport sont essentielles. Nous avons donc décidé de soutenir l'intensification de la recherche scientifique dans ce domaine.


Les interactions du plus grand nombre possible d'institutions du sport et de la société civile, pour la diversité, le respect et l'acceptation dans le sport, offre les meilleures conditions pour un changement durable dans la réflexion et les actions de toutes les parties concernées.


Berlin, 17 Juillet 2013

 

Les Premiers signataires :


ressource-1.jpg



Bundesliga :


ressource-2.jpg

ressource-3.jpg



Les entreprises signataires et les institutions commerciales :


resource-4-copie-1.jpg


Associations signataires et autres institutions :


ressource-5.jpg



Signataires de plusieurs clubs de football :


ressource-6.jpg



 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 13:19

 

Guido Westerwelle "Avant que je ne meure, être gay sera une évidence" 

traduction de l'article du Stern du 15 janvier 2014 :

http://www.stern.de/politik/deutschland/guido-westerwelle-bevor-ich-sterbe-wird-schwulsein-eine-selbstverstaendlichkeit-sein-2083215.html

 

Gudio Westerwelle a été le premier ministre des Affaires Etrangères allemand à s'être Pacsé avec un homme. Maintenant qu'il n'a plus de fonction officielle - il fait partager ses expériences dans un entretien avec le Stern.

 

guido_westerwelle_homosexua_fitwidth_489.jpg

L'ancien ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, postule que la société n'est pas encore assez éclairée quand il s'agit de la question de l'homosexualité © Hans-Jürgen Burkard

 

L'ex-ministre des Affaires étrangères Guido Westerwelle (FDP) attend que la chancelière Angela Merkel (CDU) fasse avancer l'égalité des homosexuels, de l'union civile vers le mariage.

Dans l'interview, le rédacteur en chef du Stern, Dominik Wichmann, raconte que l'homme de 52 ans avait suivi avec attention la déclaration sensible du porte-parole du gouvernement sur le coming out de l'ancien joueur de football national, Thomas Hitzlsperger. Mais ce n'était que ses premières prises de parole.

 

Westerwelle au Stern : "Je préférerais, si c'est ce qui a si bien progressé sous notre 'règne', que ceci soit également accompli, à savoir l'égalité juridique complète des unions civiles de même sexe avec le mariage."

 

La chancelière l'a entre ses mains

 

Sur la question de savoir s'il avait été frustré par le manque de volonté de la chancelière sur la pleine égalité, l'ancien ministre des Affaires étrangères a déclaré: "Oui, mais maintenant elle l'a entre ses mains ..." Il se féliciterait, si les mots du porte-parole du gouvernement se traduisaient en actes politiques.

 

L'Allemagne, dans les yeux de l'ancien dirigeant du FDP, malgré tout, n'est pas une société encore suffisamment éclairée. Dans l'entrevue avec le Stern, il a rappelé que le samedi même avant la confession de Hitzlsperger, l'ancien ministre du Travail, Norbert Blum (CDU), avait dit que l'égalité des unions homosexuelles était une sorte de phénomène d'esprit du temps auquel la Cour Constitutionnelle fédérale ne devrait pas succomber. Néanmoins, la CDU avait toujours été son partenaire de cœur a déclaré Westerwelle : "Le SPD n'était en général pas mieux, quand il s'est agit d'esprit étroit l'Allemagne a toujours été une très très grande coalition .."

 

Westerwelle se rendrait à Sotchi

 

Westerwelle a pointé, dans l'entrevue avec le Stern, les allégations passées selon lesquelles il n'avait pas pris clairement position, du temps où il était vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères, ni assez fortement sur la discrimination à l'égard des homosexuels dans les pays arabes et d'Europe orientale. "Je l'ai toujours fait, là où c'était nécessaire. Mais j'étais en premier ministre des Affaires étrangères et en second un ministre des Affaires étrangères gay." Même en Arabie Saoudite, où les homosexuels risquent la peine de mort, j'ai beaucoup parlé des droits civils et de la liberté d'expression "d'une manière raisonnable et diplomatique, comme c'est habituel pour les controverses internationales".

 

Contrairement au président Joachim Gauck qui ne fera pas de visite en Russie pour les Jeux olympiques d'hiver à Sotchi, Westerwelle ferait un tel voyage. Si il était encore ministre des Affaires étrangères, il irait, "et il irait accompagné", a t'il déclaré au Stern .

 

Westerwelle, qui vit avec le manager d'événements Michael Mronz, en partenariat enregistré depuis Septembre 2010, entra dans la conversation sur le sujet des enfants: "Si j'étais dix ans plus jeune, j'en aurais, oui." Cela ne le rend pas malheureux, mais plutôt "songeur". Enfin, la discrimination des unions homosexuelles est souvent justifiée par le fait qu'elles ne peuvent pas engendrer des enfants. Il s'est alors demandé si dans les mariages hétérosexuels, ceux qui n'avaient pas d'enfants n'étaient pas mieux.

 

Selon le point de vue de Westerwelle, il faudra du temps avant que le sujet de l'homosexualité soit devenu un fait généralement accepté. Mais il s'est montré visiblement confiant: "Je vous le dis, avant de céder la cuillère ('passer l'arme à gauche'), être gay sera une évidence", a déclaré l'ancien ministre des Affaires étrangères au Stern.

 

_____________________________

 

 

 

 

Repost 0
Published by jeanrossignol - dans allemagne
commenter cet article